La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0180
    -0,0070 (-0,68 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    22 892,43
    -61,94 (-0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,48 (-0,54 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,77 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2070
    -0,0088 (-0,73 %)
     

Entreprises en difficulté : le plan d'accompagnement prolongé

Le plan d'accompagnement lancé à la mi-2021 pour aider les entreprises en difficulté durant la sortie de crise sanitaire sera prolongé, a annoncé le ministre de l'Economie Bruno Le Maire lundi.

"Nous maintiendrons la mission de M. (Gérard) Pfauwadel qui est chargé d'accompagner les entrepreneurs", en particulier ceux qui n'arrivent pas à rembourser leur prêt garanti par l'Etat (PGE) souscrit pendant la crise sanitaire, a affirmé M. Le Maire sur France Inter.

Ce plan d'accompagnement, qui devait s'arrêter fin juin, prévoit un accompagnement au niveau local des entreprises en situation de fragilité financière pour les aider dans leurs échanges avec leurs créanciers pour obtenir un aménagement du remboursement de leurs prêts ou de leurs impôts et cotisations. A ce jour, "déjà 10.000 entreprises ont pu bénéficier d'un accompagnement individualisé", a précisé le ministère de l'Economie.

Ce dispositif piloté par Gérard Pfauwadel, un ancien directeur du Comité interministériel de restructuration industrielle, a été mis sur pied pour empêcher que la France ne connaisse une vague de faillites. Des comités départementaux aiguillent les entreprises vulnérables dans un cadre confidentiel (notamment dans le respect du secret fiscal), et facilitent les discussions avec les banquiers, avocats, commissaires aux comptes…

Les entreprises ayant emprunté moins de 50.000 euros, et qui affichent des difficultés à rembourser un prêt garanti par l’Etat (PGE), ont la possibilité d'étaler leurs paiements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les dépenses de l'Etat en hausse... sans lien avec la crise sanitaire
Le changement climatique pourrait coûter cher aux propriétaires et aux assureurs
Remaniement imminent pour le gouvernement
Retraites, BCE, inflation, nouvelle classification pour les métiers de l'hôtellerie-restauration… Le flash éco du jour
84 dirigeants de grandes entreprises lancent un appel pour la sobriété énergétique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles