Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 170,31
    -8,50 (-0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Cette entreprise offre une prime de 70 000 euros à ses salariés pour relancer la natalité

Jonás Torres

L’effondrement démographique est un réel problème en Corée du Sud. La question de la natalité est prise très au sérieux par les autorités du pays et inquiète même les patrons qui craignent de voir leurs entreprises menacées à cause d'un manque de main-d’œuvre. Lee Joong-keun, le dirigeant de Booyoung, un géant de la construction, a ainsi décidé de prendre le sujet à bras-le-corps en lançant un plan de primes au bébé, rapporte franceinfo, mardi 6 février.

Ce patron, qui a fait sa fortune dans les immeubles de location, a annoncé qu’il verserait 100 000 millions de wons, soit 70 000 euros, aux employés qui accueilleront un nouveau bébé. Il a d’ailleurs remis, dès lundi, des chèques, pour un montant total de cinq millions d’euros à 70 salariés qui ont eu des bébés depuis 2021. Le dirigeant sud-coréen envisage également de mettre à disposition gratuitement des appartements à ses employés qui auraient trois enfants ou plus. Ils devront toutefois choisir entre la prime et le logement gratuit dans un appartement. Lee Joong-keun souhaite en outre un geste de l’État pour obtenir gratuitement des terrains afin de bâtir ces fameux logements pour les grandes familles.

Selon lui, la survie de son groupe est en jeu à long terme, car si le nombre de naissances continue de chuter dans le pays, il n’y aura plus assez de clients. Selon les courbes actuelles, la population coréenne serait divisée par deux d’ici 2100, précisent nos confrères. La société redoute un rapide effondrement de la main-d’œuvre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le patron de la SNCF monte au créneau pour éviter une grève pendant les vacances d'hiver
Les tarifs de vos consultations chez le médecin vont augmenter, l'inquiétante hécatombe des promoteurs immobiliers… Le Flash éco du jour
Les périodes de vacances scolaires 2024-2025 sont connues ! Voici le calendrier
Quand la nouvelle ministre de l’Éducation nationale raillait «le port de la blouse» à l’école
Remaniement : Nicole Belloubet à l’Éducation, Frédéric Valletoux chargé de la Santé… La composition complète du gouvernement Attal