La bourse est fermée

Entre Anne Hidalgo et Total, ça carbure de nouveau

Par Michel Revol
·1 min de lecture
Anne Hidalgo (PS) et David Belliard (EELV), entre les deux tours des municipales à Paris, le 2 juin 2020. Les deux candidats viennent de s'allier pour le second tour. Anne Hidalgo a d'abord cherché, avant le premier tour, à affaiblir son futur soutien en donnant des gages aux électeurs sensibles à l'écologie.
Anne Hidalgo (PS) et David Belliard (EELV), entre les deux tours des municipales à Paris, le 2 juin 2020. Les deux candidats viennent de s'allier pour le second tour. Anne Hidalgo a d'abord cherché, avant le premier tour, à affaiblir son futur soutien en donnant des gages aux électeurs sensibles à l'écologie.

Les Parisiens vont bientôt s'en rendre compte de visu : Total change. La major du pétrole opère un sacré virage vers les énergies renouvelables, au point que la société vient de décrocher le marché des bornes de recharge pour les véhicules électriques dans la capitale. La décision a été votée ce mardi au Conseil de Paris. Total va reprendre les 1 300 points de recharge laissés en déshérence après l'arrêt du service d'autopartage Autolib', ainsi que les 180 du service Blib', notamment.

Le groupe français les rénovera et les exploitera. Il en installera aussi beaucoup d'autres un peu partout dans la capitale. D'ici à début 2021, Total s'engage à proposer un peu plus de 2 300 points de charge électrique aux Parisiens, dont un petit nombre seront destinés aux deux-roues. Quelques « hubs » de recharge rapide seront aussi installés pour les taxis et VTC à la Cité de la mode et à la bibliothèque François-Mitterrand, entre autres.

Anne Hidalgo s'est elle aussi, visiblement, rendu compte que Total change. À première vue, rien d'anormal à ce que la maire de Paris confie à une société, même engagée de longue date dans l'or noir, ce marché de l'électricité. Après tout, la plupart des sociétés qui ont prospéré dans les énergies carbonées, comme Total, Engie ou leurs homologues étrangers, délaissent leurs marchés historiques pour se tourner vers les énergies renouvelables et à peu près propres. Sauf que la prise de conscience d'Anne Hidalgo semble très récente. Et, pour t [...] Lire la suite