La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 802,94
    +85,85 (+0,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 505,36
    +111,54 (+0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 299,87
    -236,66 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,92
    +6,13 (+1,18 %)
     
  • S&P 500

    4 043,59
    +25,82 (+0,64 %)
     

Emploi des seniors : le gouvernement ouvert à des mesures plus "coercitives"

Jacob Lund/Adobe Stock

Le gouvernement se dit ouvert à de nouvelles propositions pour favoriser l'emploi des seniors dans les entreprises.

Le gouvernement a ouvert la porte dimanche à des mesures plus "coercitives" afin de favoriser l'emploi des seniors dans les entreprises, à la veille de présenter en Conseil des ministres la réforme des retraites qui prévoit notamment un recul de l'âge de départ à 64 ans. L'exécutif pourrait-il muscler son projet de loi, afin de le rendre plus contraignant en matière d'emploi des seniors ? "Mais pourquoi pas", a répondu dimanche le porte-parole du gouvernement Olivier Véran sur BFMTV.

"Vous savez que nous ne sommes pas sur une ligne coercitive de but en blanc, on a plutôt tendance à faire confiance aux gens. Mais s'il faut qu'on mette en place des garde-fous pour assurer que les seniors ont toute leur place dans l'entreprise...", a-t-il poursuivi. "C'est quand même fort de café que la France soit un pays dans lequel on ne reconnaîtrait pas à des gens qui ont de l'expertise, de l'expérience, du savoir faire et ont envie de bosser cette capacité à le faire valoir", a-t-il ajouté.

Samedi soir, le ministre des Comptes publics Gabriel Attal avait de son côté affirmé au Parisien que sur ce point l'exécutif était "très ouvert à des propositions sur l'incitation, la reconversion, et à regarder sans tabou des mesures coercitives pour les entreprises qui ne joueraient pas le jeu".

Dans son projet dévoilé le 10 janvier, le gouvernement mise d'abord sur un "index seniors" destiné à faire changer les comportements des entreprises, mais qui laisse les syndicats largement dubitatifs, alors que (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Lycéens, actifs, futurs retraités... Ces manifestants expliquent pourquoi ils rejettent la réforme des retraites

Grand Paris : plus de deux millions de flashs de radars en 2022
Après le Covid-19, l'étude des eaux usées pour anticiper la prochaine pandémie ?
Le Burkina Faso réclame le départ des troupes françaises d’ici un mois
Le système de santé français est-il (vraiment) à la ramasse ?
Grâce à une technique controversée, cette start-up américaine affirme pouvoir contrôler le climat