Marchés français ouverture 7 h 16 min
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,04 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,14 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,34 (+0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0203
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,13 (-0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    23 344,75
    +485,89 (+2,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,83
    +16,96 (+3,12 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

Cet emoji est resté le plus populaire en 2021

·2 min de lecture
Une série d'émojis. (photo d'illustration) (Photo: bortonia via Getty Images)
Une série d'émojis. (photo d'illustration) (Photo: bortonia via Getty Images)

ÉMOJIS - Il existe actuellement plus de 3600 émojis, mais c’est bien le même qui reste le plus utilisé depuis 2019. Selon le consortium Unicode, qui gère chaque année l’entrée des nouveaux émojis, le visage qui pleure de rire (😂) arrive en tête avec 5% du total des emojis utilisés en 2021.

À la deuxième place de ce classement, on retrouve le cœur rouge (❤️), et en troisième le visage qui se roule de rire (🤣).

Voici dans l’ordre le top 10: 😂 ❤️ 🤣 👍 😭 🙏 😘 🥰 😍 😊.

Au total, les 100 emojis les plus souvent utilisés représentent 82% de l’ensemble des partages d’émojis.

Parmi ceux qui ont le plus progressé: les yeux remplis de larmes (🥺), le cornet à confettis (🎉) ou le visage qui a chaud (🥵).

La plus forte progression de l’année vient elle du gâteau d’anniversaire, qui grimpe de la 113e place à la 25e place.

Les drapeaux, émojis les moins utilisés

À l’inverse, les émojis les moins utilisés sont les drapeaux, au nombre de 258.

À propos de l’émoji qui pleure de rire, même s’il arrive en tête de ce classement, celui-ci serait complètement délaissé par la génération Z, née après 1997.

“J’ai arrêté de l’utiliser il y a quelque temps parce que j’ai vu des personnes plus âgées l’utiliser, comme ma mère, mes frères et sœurs plus âgés et seulement les personnes plus âgées en général”, expliquait ainsi en début d’année à la chaîne américaine CNN Business Walid Mohammed, un jeune homme de 21 ans. Même son de cloche chez Xavier Martin, âgé de 17 ans, pour qui l’emoji est carrément “fade” et par conséquent “très peu utilisé” par les gens de son âge.

Cet émoji “a été victime de son propre succès”, selon Gretchen McCulloch, linguiste sur Internet et interviewée par CNN Business. “Si vous vous en servez pendant des années et des années de la même manière, cela commence à ne pas vous sembler sincère... L’hyperbole s’use à cause d’une utilisation continue”.

À voir également sur Le HuffPost: Covid-19: Comment cet emoji est devenu le symbole des pro-vaccins

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles