Marchés français ouverture 5 h 42 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,60
    -331,87 (-1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0530
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    19 286,83
    -598,91 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,79
    -10,27 (-2,28 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Emmanuel Macron écarte l’hypothèse d’un gouvernement d’union nationale

Le président de la République a rejetté ce soir l'idée d'un gouvernement d'union nationale qu'il estime "pas justifié à ce jour" pour sortir de la crise issue des élections législatives de dimanche, tout en appelant au compromis avec les forces politiques du pays pour dégager une "majorité claire".

S'adressant aux Français pour la première fois depuis dimanche, le chef de l'État a reconnu les "fractures" révélées par les législatives et appelé la classe politique à "apprendre à gouverner et légiférer différemment".

Le président français ne dispose que d'une majorité relative à l'Assemblée nationale et se doit de trouver des alliances soit au cas par cas soit dans le cadre d'une coalition.

"Il faudra bâtir des compromis, des enrichissements, des amendements, mais le faire en toute transparence, à ciel ouvert si je puis dire, dans une volonté d’union et d’action pour la nation", a déclaré le président lors de cette courte allocution télévisée, renvoyant les différentes forces politiques à leurs responsabilités.

"Pour avancer utilement, il revient maintenant aux groupes politiques de dire en toute transparence jusqu’où ils ont prêts à aller", a-t-il dit.

"J'entends et suis décidé à prendre en charge la volonté de changement que le pays a clairement exprimée", a-t-il encore affirmé en rappelant qu'il avait "échangé hier et aujourd'hui avec les dirigeants de l'ensemble des formations politiques" et "tous ont fait part de leur respect pour nos institutions et de leur volonté d'éviter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Action de groupe contre un fournisseur d’électricité, les contorsions fiscales de Ikea… Le flash éco du jour
Un TGV Paris-Nantes arrive avec cinq heures de retard
Ils achètent un château en ruines pour y installer des cabinets médicaux
Greffée des mains aux États-Unis, elle réclame près d’un million d’euros à l’Assurance maladie
Un avion prend feu lors de son atterrissage à Miami, les passagers sains et saufs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles