La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 245,38
    +77,29 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    13 466,52
    -75,60 (-0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1143
    -0,0101 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 569,66
    -1 892,03 (-5,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    829,77
    +10,26 (+1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 346,32
    -3,61 (-0,08 %)
     

Elisabeth II : l’alcool fort lui est désormais interdit

·2 min de lecture

Depuis de nombreuses années, boire un verre de Martini chaque jour est un rituel pour Elisabeth II. Mais face à ses problèmes de santé, la reine a dû renoncer à sa boisson fétiche.

Après avoir été hospitalisée, Elisabeth II doit se ménager. Pendant plusieurs semaines, elle s’est fait remplacer par d’autres membres de la famille royale, comme le prince Charles à la COP26. Elle était également absente récemment, lors du jour du souvenir, le 14 novembre dernier. Mais son état semble s’améliorer et la reine reprend petit à petit ses obligations. Elle assure ses rendez-vous officiels depuis le château de Windsor. Pourtant, il y a un rituel quotidien que la souveraine n’a pas pu retrouver : son verre de Dry Martini chaque soir. À 95 ans, Elisabeth II doit abandonner ce petit plaisir qu’elle chérit tant. « Il a été conseillé à la reine d'arrêter de boire son martini du soir », expliquait un ami de la famille royale à « Vanity Fair », en octobre dernier. Il poursuit : « Ce n'est pas grand-chose pour elle, elle ne boit pas énormément, mais il semble un peu injuste qu'à ce stade de sa vie, elle soit forcée de renoncer à l'un de ses petits plaisirs. »

Un compromis 

Elisabeth II a donc accepté de suivre les recommandations des docteurs, mais elle a tout de même trouvé un compromis : un verre de vin à table. « Je choisis pour la reine, mais elle est assez exigeante, car elle ne boit pas beaucoup de vin en ce moment. C'est mauvais pour ses articulations, et elle ne peut pas trop boire quand elle fait tous ces engagements royaux - ce n'est pas un travail dans lequel on peut boire », raconte son sommelier au « Daily...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles