Marchés français ouverture 6 h 1 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 301,86
    -91,18 (-0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,0476
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    19 479,69
    +189,68 (+0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    436,79
    +5,32 (+1,23 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Electricité : la hausse du tarif d'acheminement en août épargnera les consommateurs

Le tarif qui rémunère le distributeur de courant Enedis doit augmenter de 2,26% en août, selon une délibération de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) publiée lundi, mais cela sera indolore pour les consommateurs, souligne le gouvernement.

"Le tarif d’utilisation des réseaux publics de distribution d'électricité (TURPE HTA-BT) évolue au 1er août 2022 de + 2,26%", écrit la CRE. Cette hausse résulte de la prise en compte de plusieurs paramètres, notamment l'inflation (1,50%).

Le tarif d'utilisation des réseaux publics de transport d’électricité, qui rémunère pour sa part RTE, va de son côté rester stable (-0,01%). La hausse annoncée mardi par la CRE ne touchera pas les particuliers et les petits professionnels, protégés par le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement, a précisé le ministère de la Transition énergétique mardi.

Le gouvernement s'était engagé à limiter cette année la hausse des factures d'électricité à 4%, une mesure qui va d'ailleurs coûter plus cher que prévu. "Le bouclier tarifaire est maintenu" et l'annonce de la CRE "ne change rien pour le consommateur", a-t-on insisté alors que les pouvoirs publics ont fait de leur priorité la maitrise de l'inflation.

Même s'il apparaît sur les factures d'électricité, le tarif d'utilisation du réseau public d’électricité (TURPE) est en réalité payé par les fournisseurs d'électricité à Enedis et RTE.

L'Association nationale de consommateurs et usagers (CLCV) avait auparavant alerté sur le fait que le bouclier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Emmanuel Macron a refusé la démission d'Elisabeth Borne pour que "le gouvernement puisse agir"
Pourquoi les bénéficiaires du RSA sont moins couverts par une complémentaire santé ?
Les millions récupérés après la vente de sa médaille du Nobel de la paix iront aux enfants ukrainiens
Pour réduire les revenus pétroliers de la Russie, Washington veut plafonner le prix du pétrole russe
L’avenir incertain des réformes d’Emmanuel Macron, les bons choix pour votre expatriation… Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles