Marchés français ouverture 8 h 45 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2064
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 645,07
    -854,74 (-1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Electricité et gaz : face aux abus d'Eni, la décision radicale du médiateur de l'énergie

Mathieu BRUCKMULLER
·1 min de lecture
ampoule électrique et brûleur gaz
ampoule électrique et brûleur gaz

« Année après année, Eni se retrouve mis en cause dans nos rapports pour ses pratiques commerciales plus que douteuses, rappelle-t-il. Cela ne peut plus durer. Là, nous sommes en présence d’un délit pénal ». Le médiateur de l’énergie, interrogé par Le Parisien, voit rouge. Olivier Challan Belval vient de saisir le procureur de la République de l’Aude.

Il faut dire que l’histoire est à peine croyable. Une femme âgée de 98 ans s’est vue réclamer 1 314 euros pour factures de gaz impayées. « Sauf que cette dame, aujourd’hui en maison de retraite depuis trois ans, n’occupe plus sa maison et n’a jamais signé de contrat avec ce fournisseur », explique Europe 1. En effet, ce dernier a été souscrit frauduleusement par un agent travaillant pour Eni. Il a inscrit un numéro de téléphone et une adresse mail fictive mais aussi imité la signature de la vieille dame. Résultat, son contrat de gaz avec le fournisseur historique Engie a été résilié au profit d’Eni.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : faut-il encaisser ou placer votre prime d'épargne salariale ?
- Epargne : ces Français qui profitent le plus des donations familiales
- Epargne : ce que vous devez savoir avant d'investir sur les matières premières