La bourse ferme dans 8 h 11 min
  • CAC 40

    6 436,66
    +6,47 (+0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 742,18
    +0,67 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0520
    -0,0036 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 811,60
    -7,30 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    28 328,44
    -772,88 (-2,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    668,87
    +426,19 (+175,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    113,36
    +0,96 (+0,85 %)
     
  • DAX

    14 191,39
    +5,45 (+0,04 %)
     
  • FTSE 100

    7 516,91
    -1,44 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 583,68
    -18,84 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2417
    -0,0076 (-0,60 %)
     

Elections législatives : le Parti socialiste souscrit aux propositions principales du Parti de Jean-Luc Mélenchon

Vers un accord entre le PS et LFI ? Augmentation du Smic à 1.400 euros nets par mois, retraite à 60 ans, planification écologique, VIe République mais aussi non respect de "certaines règles" européennes... la direction du Parti socialiste souscrit aux propositions du programme de la France insoumise en vue d'un accord aux législatives, peut-on lire dans un document rendu public ce vendredi 29 avril. Dans ce texte de quatre pages, les socialistes, qui ont entamé des discussions mercredi avec LFI, présentent leurs "réponses" aux "douze marqueurs" mis en discussion par la formation de Jean-Luc Mélenchon.

Ils font également des propositions supplémentaires "dans la fidélité à nos fondamentaux et à nos priorités, en valorisant les convergences et sans cacher les différences", écrivent-ils. Concernant la "désobéissance aux traités européens", que souhaite LFI, les socialistes se disent "profondément attachés à la construction européenne", et "refuseron(t) de mettre en danger la construction européenne". Mais ils estiment que "la mise en œuvre du programme que nous construisons conduira nécessairement à des tensions, à constater des contradictions, et à ne pas respecter certaines règles".

"Nous ne serons ni les premiers ni les derniers à le faire, en France comme en Europe", justifient-ils, évoquant le "besoin d’une rupture dans le cours libéral de la construction européenne, d’un nouveau projet au service de la transformation écologique et sociale". "Nous nous opposerons par exemple (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Restaurants, vêtements... La députée LREM Coralie Dubost aurait utilisé de l'argent public à des fins personnelles
Une centaine de personnes dénonce une arnaque au permis bateau
Covid-19 : les départements où le virus recule le plus, notre carte de France
Twitter : une conséquence inattendue pour Elon Musk si le rachat est finalisé
Près de 150 bus électriques retirés de la circulation à Paris après deux incendies, annonce la RATP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles