La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    27 833,29
    +285,29 (+1,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1806
    +0,0036 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    26 192,32
    -1 129,66 (-4,13 %)
     
  • BTC-EUR

    31 820,91
    +2 455,58 (+8,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    905,01
    -10,48 (-1,14 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     

Edouard Philippe décoré par Emmanuel Macron lors d'une cérémonie "familiale et simple"

·2 min de lecture

L'ancien Premier ministre Edouard Philippe a été élevé mardi à la dignité de grand officier de la Légion d'honneur par Emmanuel Macron. 

Une cérémonie «très chaleureuse et très amicale» : Edouard Philippe a été élevé mardi à la dignité de grand officier de la Légion d'honneur par Emmanuel Macron, une tradition mais aussi un geste politique un an après le départ de l'ancien Premier ministre. Cette remise de décoration, organisée à la mi-journée à l'Elysée, a réuni une quarantaine d'invités, selon plusieurs participants. «Familiale et simple», elle «s'est déroulée dans une ambiance de complicité» en présence de l'épouse, des trois enfants et de la mère d'Edouard Philippe, a ainsi expliqué un invité à l'AFP.

Quasiment un an après avoir quitté Matignon, Edouard Philippe a entendu Emmanuel Macron chanter ses louanges, le remerciant de «sa fidélité et sa loyauté», vantant «son amour de la nuance» mais aussi, dans un curieux oxymore, «sa souple rigueur».

A lire aussi : Les étonnantes confidences d'Edouard Philippe

«Le président a souligné qu'Edouard était un amoureux de l'Etat» et que «cet amoureux de l'Etat aura de nouveau à servir l'Etat», a raconté le même invité. La cérémonie d'une heure s'est ensuite poursuivie en plus petit comité autour d'un déjeuner, réunissant Emmanuel Macron, son épouse et la famille d'Edouard Philippe.

"Libre et loyal"

Plusieurs fois repoussée en raison de l'épidémie, elle était aussi attendue pour afficher les bonnes relations entre les deux hommes à quelques jours du premier tour des élections régionales. Se définissant à la fois comme «libre et loyal», Edouard Philippe, dont la cote de popularité est toujours à son zénith, entretient activement son réseau.

A ce titre, la liste des invités n'est pas anodine, mêlant des amitiés politiques historiques (l'ancien Premier ministre Alain Juppé, l'eurodéputé Gilles Boyer, les actuels(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles