Marchés français ouverture 7 h 24 min
  • Dow Jones

    34 033,67
    -265,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 039,68
    -33,22 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    29 291,01
    -150,29 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1995
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 436,84
    -201,66 (-0,70 %)
     
  • BTC-EUR

    31 847,36
    -1 957,39 (-5,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    961,10
    -31,37 (-3,16 %)
     
  • S&P 500

    4 223,70
    -22,89 (-0,54 %)
     

EDF : CHIFFRE D’AFFAIRES DE 21,9 Mds€ EN PROGRESSION DE 6,2 % org.; OBJECTIFS 2021 ET PERSPECTIVES 2022 CONFIRMÉS

·24 min de lecture

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

12 mai 2021

INFORMATION FINANCIÈRE AU 31 MARS 2021

CHIFFRE D’AFFAIRES DE 21,9 Mds€ EN PROGRESSION DE 6,2 % org. (1)

OBJECTIFS 2021 ET PERSPECTIVES 2022 CONFIRMÉS

Faits marquants

Les discussions relatives à la réforme de l’Arenh et à la réorganisation d’EDF se poursuivent entre l’État français et la Commission européenne et elles restent difficiles. Il n’y pas de certitude quant à leur calendrier ni quant à leur aboutissement.







Objectifs 2021 et perspectives 2022 confirmés (6)





Objectifs 2021



EBITDA (7) > 17 Mds€

Endettement financier net / EBITDA (7) < 3x





Ambitions 2022

Réduction des charges opérationnelles (8) entre 2019 et 2022 500 M€



Cessions Groupe 2020-2022 (9) ~ 3 Mds€



Endettement financier net / EBITDA (7) ~ 3x

Dividende Taux de distribution cible du Résultat net courant 2021 et 2022 (10) 45 - 50 %

État engagé à opter pour un paiement en actions du dividende relatif à l’exercice 2021


Évolution du chiffre d’affaires du groupe EDF

(en millions d’euros)

T1 2020 retraité (1)

T1 2021

Variation organique (%) (2)

France – Activités de production et commercialisation

8 440

8 834

+ 3,9

France – Activités régulées

5 115

5 598

+ 9,4

EDF Renouvelables

396

437

+ 14,4

Dalkia

1 244

1 350

+ 7,9

Framatome

794

728

- 6,2

Royaume-Uni

2 748

2 689

- 0,9

Italie

1 715

2 029

+ 18,5

Autre international

727

693

- 0,3

Autres métiers

664

891

+ 35,1

Éliminations inter-segments

(1 142)

(1 300)

-

Total Groupe

20 701

21 949

+ 6,2

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 du Groupe est en progression par rapport au premier trimestre 2020. Il est soutenu par l’évolution positive des indexations tarifaires en France et par de meilleures conditions de prix de l’électricité et du gaz. Il convient de noter toutefois que l’évolution favorable des prix du gaz a un impact limité en EBITDA. Les ventes bénéficient par ailleurs d’un effet climat favorable, ainsi que d’une bonne performance d’EDF Trading.


Evolution du chiffre d’affaires du Groupe par segment

France – Activités de production et commercialisation



(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d’affaires (3)

8 440

8 834

+ 3,9

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 du segment France - Activités de production et commercialisation s’élève à 8 834 millions d’euros, en hausse organique de 3,9 % par rapport au premier trimestre 2020.

Le chiffre d’affaires progresse grâce aux effets prix énergie favorables pour un montant estimé à 116 millionsd’euros (4), en lien principalement avec les hausses du tarif réglementé de vente (intégrant le rattrapage tarifaire de 2019) de 3 % HT au 1er février 2020 et de 1,93 % HT au 1er février 2021.

Les conditions de marché aval ont un effet positif sur le chiffre d’affaires pour un montant estimé à 150 millions d’euros. En effet, malgré l’impact négatif de l’érosion des ventes d’électricité aux clients finals, les ventes bénéficient de l’augmentation de la capacité dans les offres aux clients finals en lien avec la hausse des prix constatés lors des enchères de capacité 2020.

La revente des obligations d’achat est en hausse pour un montant estimé de 132 millions d’euros en lien avec l’effet positif des prix spot. L’impact est cependant neutre en EBITDA.

La production nucléaire s’établit à 99,2 TWh, en baisse de 2,0 TWh par rapport au premier trimestre 2020, principalement en lien avec la fermeture des deux tranches de Fessenheim (- 3,0 TWh).

La production hydraulique (5) s’élève à 13,7 TWh, en hausse de 1,7 % (+ 0,2 TWh) par rapport au premier trimestre 2020.

La baisse de la production nucléaire, partiellement compensée par une légère hausse de la production hydraulique, représente un effet volume négatif qui a un impact défavorable sur le chiffre d’affaires de 113 millions d’euros (2) par rapport au premier trimestre 2020.


France – Activités régulées (6)



(en millions d’euros)

T1 2020

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d’affaires (7)

5 115

5 598

+ 9,4

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 du segment France - Activités régulées s’élève à 5 598 millions d’euros, en hausse organique de 9,4 % par rapport au premier trimestre 2020.

L’évolution des prix a un effet positif de 158 millions d’euros avec, en particulier, l’évolution favorable de l’indexation du TURPE 5 (8) intervenue au 1er août 2020.

Les ventes bénéficient de l’effet favorable du climat par rapport au premier trimestre 2020 particulièrement doux (montant estimé à + 189 millions d’euros) et de l’augmentation des prestations de raccordement au réseau (montant estimé à + 56 millions d’euros).


Énergies Renouvelables

EDF Renouvelables

(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (9)

396

437

+ 14,4

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 d’EDF Renouvelables s’élève à 437 millions d’euros, en croissance organique de 14,4% par rapport au premier trimestre 2020.

Cette évolution positive est portée principalement par le secteur du solaire distribué aux Etats-Unis, avec toutefois un effet limité en EBITDA.

Le chiffre d’affaires lié à la production est en baisse modérée de 1,3 % en raison de conditions de vent en Europe moins favorables en 2021. Les mises en service intervenues fin 2020 et début 2021 ne compensent que partiellement ces effets défavorables.

Les volumes produits s’élèvent à 4,2 TWh à fin mars 2021 (en baisse organique de 2,9 % par rapport au premier trimestre 2020).

Les capacités nettes installées d’EDF Renouvelables sont en progression par rapport à fin décembre 2020 grâce aux mises en service intervenues en 2021 et s’établissent à 9,2 GW (+ 0,5 GW).

La vague de froid extrême au Texas n’a eu pas d’impact significatif sur le chiffre d’affaires. Cependant, EDF Renouvelables a été contraint de réaliser des achats d’énergie à des prix très élevés afin d’assurer ses engagements contractuels.

Renouvelables Groupe (10)

(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation (%)

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

1 206

1 721

+ 42,7

+ 44,5

Le chiffre d’affaires de l’ensemble des Renouvelables Groupe s’élève à 1 721 millions d’euros en 2021, en hausse organique de + 44,5 %. Cette évolution reflète principalement l’impact de la forte augmentation des prix spot de l’électricité (utilisés par convention pour la valorisation de la production hydraulique (11)) et une production en légère hausse (+ 0,5 TWh). Compte tenu de la politique de couverture, la valorisation de la production hydraulique additionnelle a un impact positif limité sur le chiffre d’affaires et l’EBITDA du Groupe.

Le portefeuille brut de projets en construction dans l’éolien et le solaire atteint un nouveau record et s’établit à 8,1 GW bruts (dont 2,1 GW en éolien terrestre, 2,1 GW en éolien en mer, 3,9 GW en solaire) au 31 mars 2021.


Services Énergétiques

Dalkia

(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (12)

1 244

1 350

+ 7,9

Le chiffre d’affaires de Dalkia sur le premier trimestre 2021 s’élève à 1 350 millions d’euros, en hausse organique de 7,9 % par rapport au premier trimestre 2020.

Cette augmentation du chiffre d’affaires est principalement liée à la forte hausse du prix du gaz par rapport au premier trimestre 2020.

Le chiffre d’affaires bénéficie également d’un effet climat favorable du fait des conditions proches de la normale en 2021 par rapport à un premier trimestre 2020 doux.

Ces effets ont cependant un impact limité en EBITDA.

Dalkia a remporté un contrat pour la création d'un réseau de chaleur renouvelable à Issoire, alimentant une quarantaine de bâtiments. Ce projet s’appuie sur une récupération de chaleur industrielle sur le site de Constellium et sur une chaufferie biomasse.

Dans le secteur de la santé, Dalkia a signé un contrat d’exploitation de maintenance (8 ans) avec le Centre Hospitalier W.MOREY de Châlons-sur-Saône.

Services Énergétiques Groupe (13)

(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation (%)

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

1 564

1 720

+ 10,0

+ 8,8

Le chiffre d’affaires des Services Énergétiques au niveau du Groupe s’élève à 1 720 millions d’euros au premier trimestre 2021, soit une hausse organique de 8,8 % en raison de la forte hausse des prix du gaz reflétée dans les ventes de Dalkia. Il bénéficie aussi de la croissance des activités de services en France et en Italie.


Framatome

(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (14)

794

728

- 6,2

Chiffre d’affaires contributif groupe EDF

512

405

- 17,6

Le chiffre d’affaires de Framatome s’élève à 728 millions d’euros au premier trimestre 2021, en baisse organique de 6,2 %.

Cette baisse est principalement liée à des effets calendaires défavorables au premier trimestre 2021 en raison de la répartition sur l’année des livraisons d’assemblages de combustibles notamment pour l’EPR de Taishan.

Framatome est engagé aux côtés de TVO et d’AREVA dans le chargement du combustible de l’EPR d’Olkiluoto 3 en Finlande, chargement autorisé depuis le 26 mars 2021.

Framatome renforce sa position en Europe grâce à l’acquisition de l’activité contrôle-commande d’Evopro Nuclear and Process Automation (NPA) Kft en Hongrie.

Dans le cadre de l’appel à projets de soutien à l’investissement et à la modernisation de l’industrie nucléaire, trois projets de Framatome ont été retenus et vont bénéficier d’un accompagnement de France Relance.


Royaume-Uni

(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (15)

2 748

2 689

- 0,9

Au Royaume-Uni le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 s’élève à 2 689 millions d’euros, en baisse organique de 0,9 % par rapport au premier trimestre 2020.

L’évolution du chiffre d’affaires s’explique essentiellement par le recul de la consommation des clients industriels et professionnels.

L’activité de commercialisation bénéficie d’une hausse des volumes de consommation des clients résidentiels en raison notamment d’un climat froid ainsi que de la reprise d’un portefeuille de clients.

La production nucléaire s’élève à 10,5 TWh, soit - 1,4 TWh par rapport au premier trimestre 2020, en lien avec l’arrêt prolongé des réacteurs d’Hinkley Point B et avec l’arrêt programmé du réacteur 1 de Torness.

Les réacteurs de Dungeness B sont toujours à l’arrêt à ce jour.

La production thermique est en retrait de 1,0 TWh compte tenu du contexte de prix.

Italie

(en millions d'euros)

T1 2020 retraité (16)

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (1)

1 715

2 029

+ 18,5

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 s’élève à 2 029 millions d’euros, en hausse organique de 18,5 % par rapport au premier trimestre 2020.

Le chiffre d’affaires des activités gaz est en progression de 272 millions d’euros, grâce à la hausse des prix spot du gaz sur le marché de gros tant sur l’amont que sur l’aval de l’activité, avec toutefois un impact limité en EBITDA.

Dans les activités électricité, le chiffre d’affaires progresse de 44 millions d’euros en lien avec un effet prix positif limité compte tenu du fonctionnement de l’indexation des contrats dans un contexte de hausse des prix spot de l’électricité sur le marché de gros.

L’activité de commercialisation bénéficie d’une légère augmentation du portefeuille client et de l’augmentation des volumes de gaz vendus aux clients professionnels.

Par ailleurs, la production thermique est en croissance par rapport à un premier trimestre 2020 marqué par des indisponibilités techniques et les services système réalisent une bonne performance. La production éolienne est aussi en progression sur le trimestre.

Il convient de noter :

  • l’acquisition de la participation des 70 % restants d’E2i Energie Speciali (674 MW)

  • le relèvement par Moody's de la note d'Edison de "Baa3" à "Baa2"


Autre international

(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (17)

727

693

- 0,3

Dont Belgique

539

512

- 6,1

Dont Brésil

130

139

+ 32,3

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 du segment Autre international s’élève à 693 millions d’euros, en baisse organique de 0,3 % par rapport au premier trimestre 2020.

En Belgique (18), le chiffre d’affaires est en baisse organique de 33 millions d’euros (- 6,1 %) reflétant une baisse des prix à terme en 2020. L’indexation annuelle des contrats (notamment des clients résidentiels) qui s’opère au fur et mesure durant l’année ne reflète pas encore intégralement la hausse récente des prix du gaz sur les marchés de gros. Cependant, le chiffre d’affaires bénéficie de la hausse des volumes de gaz vendus aux clients particuliers en lien avec un effet climat plus favorable qu’au premier trimestre 2020, et de la légère hausse des volumes livrés aux clients professionnels et industriels.

Le développement éolien se poursuit avec une capacité nette installée de 551 MW (19) à fin mars 2021.

Au Brésil, le chiffre d’affaires est en progression de 42 millions d’euros en organique (+ 32,3 %) principalement du fait de la réévaluation en novembre 2020 de 25 % du prix du Power Purchase Agreement (PPA) attaché à la centrale d’EDF Norte Fluminense en lien avec l’indexation au prix du gaz et avec l’évolution (sans impact sur l’EBITDA) de la taxe ICMS (20). Au premier trimestre, l’effet change est défavorable (dépréciation du Réal Brésilien face à l’Euro).


Autres métiers

(en millions d'euros)

T1 2020

T1 2021

Variation organique (%)

Chiffre d'affaires (21)

664

891

+ 35,1

Dont activités gazières

252

377

+ 49,6

Dont EDF Trading

303

396

+ 31,7

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 du segment Autres métierss’élève à 891 millions d’euros, en hausse organique de 35,1 % par rapport au premier trimestre 2020.

Le chiffre d’affaires de l’activité gazière Groupe est en augmentation de 49,6 % par rapport au premier trimestre 2020 dans un contexte d’évolution très favorable des prix du gaz sur le marché de gros et de meilleure utilisation des capacités du Groupe. Ces effets sont toutefois limités au niveau de l’Ebitda.

Le chiffre d’affaires d'EDF Trading s’élève à 396 millions d’euros, en croissance organique de 31,7 % par rapport au premier trimestre 2020dans un contexte de forte volatilité dans les activités de trading aux Etats-Unis et en Europe.


Principaux faits marquants (22) postérieurs

à la communication des résultats annuels 2020

Nucléaire

 EDF a remis à l’exploitant nucléaire indien NPCIL l’offre technico-commerciale engageante française en vue de la construction de six EPR sur le site de Jaitapur (cf. CP du 23 avril 2021).

Renouvelables (23)

  • EDF Renewables North America remporte trois contrats pour des projets solaires à New York (cf. CP du 5 mai 2021).

  • EDF Renouvelables a mis en service un complexe éolien de 344 MW au Brésil (cf. CP du 5 mai 2021).

  • La construction du plus grand parc éolien d’Arabie Saoudite est à moitié achevée (cf. CP du 12 avril 2021).

  • Le consortium Masdar, avec EDF Renouvelables et Nesma, finalise le financement d’une centrale solaire de 300 MW en Arabie Saoudite et lance sa construction (cf. CP du 12 avril 2021).

  • Les groupes EDF et SNCF ont signé leur premier contrat d’achat d’électricité renouvelable d’une durée de 20 ans (cf. CP du 7 avril 2021).

  • Lancement du projet de centrale photovoltaïque sur l’aéroport de Deauville-Normandie (cf. CP du 26 mars 2021).

  • EDF Renouvelables va construire un nouveau projet photovoltaïque au sol dans la Vienne (cf. CP du 5 mars 2021).

  • EDF Renouvelables, Enbridge et wpd ont lancé la construction du parc éolien en mer du Calvados (cf. CP du 22 février 2021).

EDF Energy (24)

 EDF a signé un accord engageant pour la vente de la centrale CCGT de West Burton B à EIG (cf. CP du 9 avril 2021).

Edison (25)

  • Edison a finalisé la cession de Infrastrutture Distribuzione Gas (IDG) à 2I Rete Gas pour 150 millions d’euros (cf. CP du 30 avril 2021).

  • Moody's a relevé la note d'Edison de Baa3 à Baa2 : l'amélioration du profil de risque de l'entreprise, la croissance des bénéfices et l'augmentation des flux de trésorerie ont été récompensées (cf. CP du 19 avril 2021).

  • Edison a finalisé la vente d'Edison Norge à Sval Energi pour une valeur de 374 millions USD (cf. CP du 25 mars 2021).

Autres

  • Assemblée Générale annuelle des actionnaires du 6 mai 2021 : l’ensemble des résolutions ont été adoptées (cf. CP du 6 mai 2021).

  • Création de l'université des métiers du nucléaire (cf. CP du 27 avril 2021).

  • Le groupe EDF et Pôle Emploi s'engagent pour l'emploi et l'insertion des jeunes (cf. CP du 24 mars 2021).

  • Le Groupe EDF a créé Datanumia, filiale spécialisée dans l’optimisation et le management des consommations énergétiques (cf. CP du 19 mars 2021).

  • Le Groupe EDF accélère son développement au Kenya dans le solaire réparti et l’Off-Grid (cf. CP du 25 février 2021).


Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergie et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé principalement sur l’énergie nucléaire et renouvelable (y compris l’hydraulique) et investit dans de nouvelles technologies pour accompagner la transition énergétique. La raison d’être d’EDF est de construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement, grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants. Le Groupe participe à la fourniture d’énergie et de services à environ 37,9 millions de clients (1), dont 28,7 millions en France (2). Il a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 69,0 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

  1. Les clients sont décomptés depuis 2018 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.

  2. Y compris ÉS (Électricité de Strasbourg).

Cette présentation ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux États-Unis ou dans tout autre pays.

Aucune assurance ne peut être donnée quant à la pertinence, l’exhaustivité ou l’exactitude des informations ou opinions contenues dans cette présentation, et la responsabilité des dirigeants d’EDF ne saurait être engagée pour tout préjudice résultant de l’utilisation qui pourrait être faite de cette présentation ou de son contenu. L’information financière trimestrielle ne fait pas l’objet d’un rapport des commissaires aux comptes.

Le présent document peut contenir des objectifs ou des prévisions concernant la stratégie, la situation financière ou les résultats du groupe EDF. EDF estime que ces prévisions ou objectifs reposent sur des hypothèses raisonnables à la date du présent document mais qui peuvent s’avérer inexactes et qui sont en tout état de cause soumises à des facteurs de risques et incertitudes. Il n’y a aucune certitude que les évènements prévus auront lieu ou que les résultats attendus seront effectivement obtenus. Les facteurs importants susceptibles d’entraîner des différences entre les résultats envisagés et ceux effectivement obtenus comprennent notamment la réussite des initiatives stratégiques, financières et opérationnelles d’EDF, l’évolution de l’environnement concurrentiel et du cadre réglementaire des marchés de l’énergie, et les risques et incertitudes concernant l’activité du Groupe, sa dimension internationale, l’environnement climatique, les fluctuations des prix des matières premières et des taux de change, les évolutions technologiques, l’évolution de l’activité économique.

Des informations détaillées sur ces risques potentiels et incertitudes sont disponibles dans le Document d’Enregistrement Universel (URD) d’EDF déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers le 15 mars 2021 consultable en ligne sur le site internet de l’AMF à l’adresse www.amf-france.org ou celui d’EDF à l’adresse www.edf.fr , ainsi que dans le rapport financier 2020, consultable en ligne sur le site internet d’EDF.

EDF ne s’engage pas et n'a pas l'obligation de mettre à jour les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document pour refléter les faits et circonstances postérieurs à la date de cette présentation.

Ce communiqué de presse est certifié. Vérifiez son authenticité sur medias.edf.com

N’imprimez ce message que si vous en avez l’utilité.





EDF SA

22-30, avenue de Wagram

75382 Paris cedex 08

Capital de 1 549 961 789,50 euros

552 081 317 R.C.S. Paris



www.edf.fr



CONTACTS



Presse : +33(0) 1 40 42 46 37



Analystes et investisseurs : +33(0) 1 40 42 40 38



1 () Variation organique à périmètre, norme et taux de change comparables.

2 () Cf. annexes T1 2021 sur Flamanville 3, pages 5 et 6.

3 () EDF n’est ni investisseur ni en charge de la construction.

4 () La centrale au charbon du Havre est arrêtée et mise sous cocon (AGP - arrêt garanti pluriannuel) depuis fin mars 2021, et sera déconnectée du réseau d'ici fin 2021.

5 () Ethereum est un protocole d'échanges décentralisés permettant la création par les utilisateurs de contrats intelligents.

6 () Sous réserve des impacts d’un nouveau resserrement des restrictions sanitaires.

7 () Sur la base du périmètre et des taux de change au 01/01/2021.

8 () Somme des charges de personnel et des autres consommations externes. A périmètre, normes, taux de change et taux d’actualisation des retraites constants et hors inflation. Hors coûts des ventes des activités de services énergétiques et des services d’ingénierie nucléaire de Framatome, et de projets spécifiques tels que Jaitapur.

9 () Cessions signées ou réalisées : impact sur le désendettement économique du Groupe.

10 () Taux de distribution du résultat net courant ajusté de la rémunération des emprunts hybrides comptabilisée en fonds propres.

1 () Les données publiées au titre de l’exercice 2020 ont été retraitées de l’impact lié au changement du périmètre de la cession de l’activité E&P d’Edison. La finalisation de la cession des activités E&P en Norvège a eu lieu en mars 2021.

2 () Variation organique à périmètre, norme et taux de change comparables.

3 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

4 () La valorisation des effets prix et volumes est réalisée par convention sur la base du prix couvert moyen de la production d’électricité (nucléaire, hydraulique et thermique).

5 () Production hydraulique hors activités insulaires avant déduction du pompage. Pour information, production après déduction du pompage : 11,7 TWh à fin mars 2020 et 12,2 TWh à fin mars 2021.

6 () Activités régulées comprenant Enedis, ÉS et les activités insulaires.

7 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

8 () Indexation du TURPE 5 distribution : +2,75% au 1er août 2020.

9 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

10 () Pour les activités de production électrique d’origine renouvelable optimisées au sein d’un portefeuille d’actifs de production plus large, en particulier s’agissant du parc hydraulique France, le chiffre d’affaires est estimé, par convention, comme la valorisation de la production réalisée au prix de marché (ou au tarif d’obligation d’achat), sans tenir compte de l’effet des couvertures, et tient compte de la valorisation de la capacité le cas échéant. Cette convention reflète au mieux l’usage du parc hydraulique et est différente de la convention utilisée pour l’évaluation des effets prix au sein du chiffre d’affaires du segment France-activités production et commercialisation dans laquelle l’ensemble de la production (nucléaire, hydraulique, thermique) est valorisé sur la base du prix moyen couvert du parc de production.

11 () Production après déduction de la consommation du pompage.

12 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

13 () Les Services Énergétiques Groupe comprennent Dalkia, Citelum, CHAM et les activités de services d’EDF Energy, Edison, Luminus et EDF SA. Il s’agit notamment d’activités d’éclairage urbain, de réseaux de chaleur, de production décentralisée bas carbone à partir des ressources locales, de pilotage des consommations et de mobilité électrique.

14 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

15 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

16 () Les données publiées au titre de l’exercice 2020 ont été retraitées de l’impact lié au changement du périmètre de la cession de l’activité E&P d’Edison. La finalisation de la cession des activités E&P en Norvège a eu lieu en mars 2021.

17 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

18 () Luminus et EDF Belgium.

19 () Capacité nette aux bornes de Luminus. La capacité brute éolienne installée s’élève à 592 MW à fin mars 2021 vs 588 MW à fin décembre 2020.

20 () Impôt sur la Circulation des Marchandises et des Services au Brésil.

21 () Ventilation du chiffre d’affaires aux bornes des segments, avant élimination des inter-segments.

22 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edf.fr

23 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edf-renouvelables.com

24 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edfenergy.com

25 () La liste exhaustive des communiqués de presse est disponible sur le site internet : www.edison.it

Pièce jointe