Publicité
Marchés français ouverture 8 h 34 min
  • Dow Jones

    39 853,87
    -504,22 (-1,25 %)
     
  • Nasdaq

    17 342,41
    -654,94 (-3,64 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0845
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 497,43
    -259,43 (-0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 342,21
    -23,69 (-1,74 %)
     
  • S&P 500

    5 427,13
    -128,61 (-2,31 %)
     

Droits TV L1: Partenaire de la LFP, CVC promet un sacré retour sur investissement à ses clients

Senat

Des mois que ça joue les prolongations et personne ne sait encore comment le match va se finir. Le bras de fer entamé par le Ligue de football professionnel (LFP) avec ses diffuseurs potentiels (Canal+, BeIN Sports, Amazon, DAZN et cie) commence sérieusement à se tendre, à moins de deux mois de l’ouverture de la saison 2024-2025. Il faut dire que la crainte de l’écran noir, ou d’un accord au rabais, pourrait grandement impacter les finances des clubs de football professionnel, dont la majorité vit sous perfusion de l’argent des droits TV. La saison dernière, ils se sont répartis 734,5 millions d’euros, versés principalement par Amazon et Canal+. Mais dès le 1er juillet, plus un euro n’arrivera en caisse à la LFP (ligue de football professionnel), qui doit elle-même verser une première tranche aux clubs en août afin d’alimenter leur trésorerie pour financer leur future saison et notamment le marché des transferts.

Seulement, «personne ne sait où on va atterrir», a reconnu ce jeudi matin au Sénat le président du club de Reims, Jean-Pierre Caillot. Avec d’autres homologues de Ligue 1, il était auditionné par la mission d’information sur la «financiarisation du football», une commission pilotée par les sénateurs Laurent Lafon (UDI) et Michel Savin (LR), qui se penche sur la constitution, en 2022, d’une société commerciale, baptisée LFP Media, une structure qui gère notamment les revenus de la LFP, au premier rang desquels les droits TV, sa principale source.

Pour ce faire, la LFP (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sida : grande première, un médicament permet une protection totale face au virus
Un couple de septuagénaires organisait jusqu’à 28 lotos illégaux par semaine !
Les influenceurs et la politique : quand l'engagement paie (ou pas)
L'UE veut scanner vos photos sur WhatsApp : révolte des applis de messagerie chiffrée
J0 2024 : la start-up qui va dépolluer le village des athlètes valide ses tests grandeur nature