La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,29 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 311,30
    +190,80 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    0,9797
    -0,0087 (-0,88 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    -0,03 (-0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    20 367,21
    -269,08 (-1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    456,11
    -7,01 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

DPE, amiante, plomb, DDT... Les diagnostiqueurs immobiliers sont trop flous sur leurs tarifs

Les nouveaux DPE et audits énergétiques inquiètent le marché de l'immobilier
Les nouveaux DPE et audits énergétiques inquiètent le marché de l'immobilier

Un bon point pour commencer : « Les diagnostiqueurs immobiliers respectent globalement leurs obligations en matière de certification et de formation. » La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié vendredi 2 septembre une enquête sur les aptitudes professionnelles des diagnostiqueurs et sur les informations transmises aux clients. Côté aptitudes, mis à part 2 cas de non-conformité sur 312 établissements contrôlés, le bilan est rassurant. Côté informations fournises aux clients avant la prestation, en revanche, les diagnostiqueurs doivent mieux faire !

Les « anomalies encore trop fréquentes » constatées la DGCCRF au sein de cette profession (qui compte environ 7 500 diagnostiqueurs en France) se concentrent avant tout sur « l'information précontractuelle du consommateur et la signature en ligne ou à domicile des contrats de vente ».

L'affichage des prix laisse clairement à désirer : il est soit « inexistant », soit « peu clair » selon la Répression des fraudes : « Que ce soit à l'accueil de leur établissement ou sur une plateforme en ligne, les diagnostiqueurs immobiliers n'informent pas correctement les consommateurs sur le prix des prestations. La grille tarifaire de la prestation est peu claire voire incomplète compte tenu des multiples éléments intervenant dans le calcul du prix (nature du diagnostic, surface du bien, nombre de pièces, type de transaction, etc.). »

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts locaux 2022 : ce qui vous attend pour la taxe foncière et la toute dernière taxe d'habitation
- Livret Distingo : un taux exceptionnel de 3% et une prime de 40 euros
- RSA, prime d'activité et APL : à quand un versement automatique pour tous ?