Marchés français ouverture 8 h 55 min
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,20 (-1,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,0542
    +0,0013 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,05 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    16 237,48
    +75,60 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     

Un dessin original de Frida Kahlo a-t-il été brûlé pour en faire un NFT ?

Le riche collectionneur Martin Mobarak a été filmé en train de brûler un dessin de la peintre mexicaine Frida Kahlo. Son objectif : en faire un NFT. Il est accusé de destruction d’un monument artistique.

Elle est l’une des plus grandes peintres de l’histoire. La scène a donc de quoi faire frémir le monde de l’art : un collectionneur a brûlé un dessin de Frida Kahlo. Le but ? En faire un NFT, puisque l’œuvre a été entièrement scannée avant cet acte de destruction. C’est ce que rapporte The Art Newspaper, le 28 septembre dernier, après un premier reportage publié par le Mexico Daily Post.

Le dessin de la peintre mexicaine, baptisé Fantasmones Siniestros (« sinistres fantômes »), date de 1944. Il provient de son journal intime. Sa valeur initiale est de 10 millions de dollars. C’est dans une villa privée de l’entrepreneur et collectionneur Martin Mobarak que la scène a eu lieu, cet été. Dans la vidéo, prise sur le moment, on le voit sortir d’un sac le dessin encadré, avant de le placer sur un verre à cocktail. Puis il sort un briquet et l’on voit alors le dessin s’enflammer sur fond d’applaudissements du public. L’œuvre termine en cendres, dans le verre.

La démarche de l’entrepreneur vient avec un discours. Il n’estime pas qu’il s’agit là d’un acte de destruction,

[Lire la suite]