Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 064,85
    -22,53 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    16 245,90
    -29,04 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,43 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0862
    +0,0024 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 011,47
    +4 320,91 (+7,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 137,96
    +0,88 (+0,02 %)
     

Dassault : qui est Éric Trappier, le nouveau patron du groupe ?

Chesnot/Getty Images

Un changement d'ère dans la continuité. Le PDG de Dassault Aviation Éric Trappier prendra la présidence du groupe industriel Marcel Dassault (GIMD) début 2025, en remplacement de Charles Edelstenne, pilier historique de l'empire familial. Charles Edelstenne, 86 ans, ancien patron de Dassault Aviation et fondateur de Dassault Systèmes, avait pris les rênes de la holding familiale à la suite du décès en mai 2018 de Serge Dassault, dont il était l'homme de confiance. Son mandat avait été prolongé de deux ans, le temps de désigner son successeur. C'est chose faite.

Le conseil de surveillance, composé des enfants de Serge Dassault, Thierry Dassault, Marie-Hélène Haber-Dassault et Laurent Dassault, ainsi que de sa petite fille Héléna Meilhan-Dassault, a décidé «à l'unanimité, dans le cadre de la succession de monsieur Charles Edelstenne, de nommer monsieur Éric Trappier président du Groupe Dassault», a annoncé mercredi 7 février le groupe Dassault dans un communiqué. «La succession aura lieu le 9 janvier 2025, conformément à la durée du mandat de monsieur Charles Edelstenne prévue dans les statuts», précise-t-il.

Âgé de 63 ans, Éric Trappier a effectué toute sa carrière au sein de Dassault Aviation, dont il est devenu PDG en 2013, une fonction qu'il conservera, selon le GIMD. Ayant tout au long de sa carrière promu les ventes de Mirage à l'étranger, son principal fait d'armes à la tête de l'avionneur est d'avoir fait du Rafale un succès à l'export, une condition pour l'équilibre économique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Huawei : le géant chinois perquisitionné en France pour des soupçons d'atteintes à la probité
8 000 euros le billet de train : une maison de champagne organise une excursion de luxe
TotalEnergies (Total) : le géant du pétrole du CAC 40 peut-il remonter la pente en Bourse ?
La Poste Mobile à vendre, qui de Bouygues, Free, Orange ou SFR va rafler la mise ?
Carlsberg : plus de 5,4 milliards d'euros de perte, après le contrôle de sa filiale russe