La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 660,29
    +309,60 (+1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Plus d’un million de Français sont concernés par une fuite d’infos de Twitter

Les pirates à l’origine d’une fuite de données de Twitter ont dissimulé de nombreux fichiers qui viennent d’être révélés. Ceux-ci contiennent les numéros de téléphone de près 1,4 million d’utilisateurs français.

Des nouvelles données personnelles issues de Twitter sont en circulation. Ce constat a été fait le 24 novembre par Chad Loder, un compte Twitter spécialisé en cybersécurité, puis confirmé par le média américain Bleeping Computer. Concrètement, une base de données de 5,4 millions d’utilisateurs a fuité en juillet dernier. Celle-ci avait été largement médiatisée. On apprend aujourd’hui que tous les fichiers n’ont pas été mis en vente : les informations sur 1,4 million de profils Twitter étaient partagés en privé entre plusieurs pirates.

Malheureusement pour les utilisateurs français, il s’agirait de données concernant uniquement l’Hexagone selon Bleeping computer — essentiellement des numéros de téléphone. Sur Mastodon, Chad Loder a publié un échantillon avec des indicatifs +33 (représentant la France). Les numéros ont été vérifiés et il s’agit bien de citoyens français.

Source : Chad Loder
Source : Chad Loder

Le propriétaire d’un célèbre forum de pirate a déclaré à Bleeping Computer qu’il était responsable de l’exploitation de la faille — obtenue à l’origine d’un autre pirate appelé Devil — et du transfert des données des utilisateurs. La fuite initiale est désormais en libre accès sur la plateforme.

[Lire la suite]