Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 301,79
    +120,92 (+0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,26
    +46,36 (+3,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Défense : face à la Russie, l’Union européenne envisage des investissements pharaoniques

Adobe Stock

L'industrie de défense de l'UE a besoin de quelque 500 milliards d'euros ces dix prochaines années face à la menace russe, a assuré jeudi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. «Nous estimons que des investissements supplémentaires d'environ 500 milliards d'euros sont nécessaires pour la prochaine décennie», a-t-elle déclaré devant la presse, à l'issue d'un sommet européen durant lequel elle a exposé ces estimations. Elle n'a toutefois pas donné de détail sur le calcul de cette somme, cinq fois plus importante que celle évoquée un moment par Thierry Breton, le commissaire européen chargé de l'industrie de défense, selon des sources diplomatiques.

«Nous n'avons pas eu de documents écrits, nous n'avons pas vu de détail, c'est un calcul au doigt mouillé», a déploré un diplomate européen, après l'intervention de la présidente de la Commission devant les dirigeants européens. Mme von der Leyen a renoncé à présenter un document écrit pour privilégier une communication orale aux dirigeants européens, jugeant que le sujet n'était «pas assez mûr», a expliqué un autre diplomate. Les dirigeants de l'UE avaient demandé à la Commission, lors d'un précédent sommet en mars, de leur présenter plusieurs options pour financer le renforcement de leur industrie de défense, plus de deux ans après le début de l'invasion russe de l'Ukraine.

Depuis l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014, l'UE cherche à renforcer son industrie de défense, très en retard après des années (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bereal : la publicité débarque sur le réseau social français
Droit du sol : mais que dit la loi française ?
Christiane Lambert : la nouvelle voix du lobby de l'industrie charcutière
Pourquoi les drones américains en mer Noire perturbent-ils les Russes à ce point ?
Céline Dion : l'IHU de Montpellier lance un appel à l'aide pour trouver un traitement à la star