La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    41 021,39
    -9 659,65 (-19,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Cette décharge sauvage a mis ce maire en colère, il retourne tout à l'envoyeur

·1 min de lecture

INSOLITE - Le préfet Poubelle n’aurait pas fait mieux. Jean-Pierre Dessein, maire du village d’Art-sur-Meurthe, à côté de Nancy, en a assez: la commune s’est récemment dotée de conteneurs enterrés, et certains administrés utilisent l’endroit comme une décharge sauvage. Une situation rapportée par France Bleu qu’il a traitée par l’exemple, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article. 

Dans une action publiée sur son compte Facebook le 25 octobre, le maire a décidé, tout simplement, de renvoyer des déchets par où ils étaient arrivés. Connaissant l’identité de la personne qui avait laissé des planches en vrac près des conteneurs, il a tout remis dans le jardin de la coupable. “La prochaine fois, c’est un procès-verbal”, a garanti, magnanime, l’élu à son administrée éberluée.

À voir également sur Le HuffPost: Ces images d’eaux usées se déversant dans la Manche font scandale en Angleterre 

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles