Publicité

Cumul emploi retraite : voici dans quelles conditions vous pourrez bénéficier d’une seconde pension

ivanko80/Adobe Stock

Bonne nouvelle confirmée pour les retraités souhaitant reprendre une activité. Deux décrets d’application de la réforme des retraites, publiés le 11 août, rendent le cumul emploi retraite, dont bénéficient aujourd’hui plus de 500.000 personnes, créateur de nouveaux droits. Car actuellement, même si les revenus issus du cumul emploi retraite sont soumis à cotisations, ils n’ouvrent pas droit à une pension supplémentaire. À compter du 1er septembre 2023, les retraités qui reprendront une activité pourront demander, sous certaines conditions, une seconde pension calculée avec les mêmes règles que la première.

D’abord, il faudra être en cumul intégral et non partiel pour bénéficier de la seconde pension. Pour être en cumul emploi retraite “intégral”, les trois conditions suivantes devront être remplies : cesser toute activité relevant d’un régime de retraite, liquider l’intégralité de vos retraites auprès de l’ensemble des régimes (de base et complémentaires) et partir au taux plein. Bon à savoir également : la nouvelle pension obtenue dans le cadre du cumul emploi retraite ne sera pas versée automatiquement et vous devrez en faire la demande via un imprimé réglementaire auprès de votre régime de retraite de base.

>> Notre service - Une question sur votre future retraite ? Nos experts partenaires vous répondent avec une solution personnalisée

Ensuite, un récépissé de votre demande et des pièces qui l’accompagnent vous sera envoyé. Et, le cas échéant, la caisse destinataire de la demande (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite