La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 891,94
    -537,94 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 222,97
    -238,53 (-2,08 %)
     
  • Nikkei 225

    27 820,40
    +42,50 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0490
    -0,0041 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    19 518,29
    +842,94 (+4,51 %)
     
  • BTC-EUR

    16 190,87
    -220,34 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,02
    -10,20 (-2,48 %)
     
  • S&P 500

    3 991,98
    -79,72 (-1,96 %)
     

Culture : des crédits d'un niveau "historiquement haut" votés à l'Assemblée nationale

olrat/Adobe Stock

Des crédits en hausse pour la Culture. C'est ce qu'a voté l'Assemblée nationale ce vendredi en première lecture dans le projet de loi de finances pour 2023. Il sont d'un niveau "historiquement haut", selon la ministre Rima Abdul Malak. Les crédits de la mission culture s'élèvent à "3,7 milliards d'euros" (hors crédits alloués aux médias, au livre et à l'industrie culturelle), soit une "hausse de 7,4%", a fait valoir la ministre de la Culture devant les députés. C'est un "budget historiquement haut", a-t-elle plaidé, citant parmi ses priorités la "souveraineté culturelle", la "défense de la langue française, des langues de France" et le patrimoine, pour lequel pour "la première fois" le budget "atteint 1,1 milliard d'euros".

Les députés ont approuvé ces crédits par 39 voix favorables et 14 contre, malgré des critiques de l'opposition. La député écologiste Sophie Taillé-Polian a déploré un budget qui "n'est pas à la hauteur des enjeux parce qu'il ne compense pas l'inflation". Sa collègue LFI Sarah Legrain a également regretté une "hausse en trompe l'œil" et un "terrible manque d'ambition". Le député LR Victor Habert-Dassault a estimé que "l'augmentation du budget reste crédible", mais a déploré une prise en compte insuffisante selon lui de l'impact de la crise de l'énergie pour certains lieux culturels ainsi qu'un "saupoudrage des aides". Du côté du RN, Caroline Parmentier a estimé qu'il était nécessaire d'"avoir plus d'exigences sur l'attribution de crédits culture".

Quelques amendements (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le gouvernement autorise les transporteurs de carburant à circuler pendant la Toussaint
McDonald's : les jouets des menus Happy Meal pour adultes atteignent des sommes folles sur eBay
Sécheresse : des stations de lavage bretonnes réclament une indemnisation de l'Etat
Rénovation énergétique : la Cour des comptes étrille la politique du gouvernement
Affaire des "fadettes" : Elisabeth Borne se plie à l'avis du CSM qui avait blanchit deux magistrats du PNF