Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 153,29
    +198,81 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    18 019,49
    -489,85 (-2,65 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0939
    +0,0036 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 145,65
    -172,35 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 341,12
    -1,20 (-0,09 %)
     
  • S&P 500

    5 590,57
    -76,63 (-1,35 %)
     

Crypto : l’entreprise Microstrategy continue d’investir dans le bitcoin, imitée par d’autres sociétés cotées

l_martinez - stock.adobe.com

Bien que Michael Saylor ait concentré beaucoup de critiques en août 2020 lorsqu’il a annoncé l’intention de son entreprise, Microstrategy, d’acquérir du bitcoin, le fondateur de cette société spécialisée dans l’édition de logiciels n’a jamais dévié de cette stratégie. Au point de faire de Microstrategy l’entreprise détenant le plus de bitcoins au monde (hors ETF) avec 214 400 unités, soit plus de 13,5 milliards de dollars, achetés à un prix moyen de 35 000 dollars (soit 32 700 euros environ). Au 14 juin, le bitcoin vaut 62 700 euros.

L’entreprise ne compte pas s’arrêter là puisqu’elle vient d’annoncer sur son site une prochaine levée de fonds, sous la forme d’une émission d’obligations de 500 millions de dollars, afin de financer une nouvelle acquisition de bitcoin. Ces obligations pourront être converties en actions, en cash ou en une combinaison des deux à la demande de leurs détenteurs à partir de 2029, avec une date d’échéance au 31 décembre 2032. Dans une annonce distincte, l’éditeur a précisé la date de remboursement, au 15 juillet, d’une précédente émission d’obligations de 650 millions de dollars, dont l’échéance était prévue en 2025.

Sur les marchés financiers, l’annonce de Microstrategy n’a pas convaincu au premier abord, avec un cours en baisse de 7,5% à la fermeture. Un recul peu significatif pour l’entreprise, dont la capitalisation boursière a été multipliée par… neuf depuis le lancement de cette stratégie, à l’été 2020, pour atteindre plus de 26 milliards de dollars (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un Bitcoin «made in America» : comment Donald Trump surfe sur la vague crypto
Crypto : le géant américain Robinhood met la main sur l’historique plateforme Bitsamp
Valorisé à 1 milliard de dollars, le métaverse The Sandbox entre parmi les licornes de la tech
Crypto : après Kucoin, Mexc rejoint la liste noire de l’AMF des plateformes à éviter
Crypto : fin de Lugh, voire de l’USDT, c’est la grande purge chez les stablecoins…