La bourse ferme dans 7 h 6 min
  • CAC 40

    7 052,39
    -29,62 (-0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 141,11
    -17,52 (-0,42 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0819
    -0,0038 (-0,35 %)
     
  • Gold future

    1 922,50
    -16,70 (-0,86 %)
     
  • BTC-EUR

    21 191,64
    -566,25 (-2,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    519,88
    -17,99 (-3,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,82
    -1,08 (-1,39 %)
     
  • DAX

    15 050,79
    -75,29 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    7 735,62
    -49,25 (-0,63 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2314
    -0,0040 (-0,32 %)
     

Crypto : le bitcoin peut-il vraiment chuter à 5.000 dollars et l’or s’envoler de 30% ? Le conseil Bourse

Cemile Bingol/Getty Images

Le bitcoin (BTC) évolue actuellement entre des bornes étroites. Depuis début décembre, la reine des cryptomonnaies oscille entre 16.800 et 17.400 dollars. Le bitcoin est resté “très stable” suite aux ventes massives de début novembre (dans le sillage du scandale FTX) et “semble quelque peu dans le marasme à ce stade”, relève Simon Peters, analyste de marchés chez eToro. Alors que 2022 tire à sa fin, les établissements financiers se livrent actuellement au traditionnel exercice de l’élaboration de prévisions pour l’année à venir. Certains établissements, comme Standard Chartered ou Saxo Bank, ont même évoqué des scénarios dont la probabilité est jugée sous-estimée par les investisseurs (même s’ils ne correspondent pas à un scénario central, c’est-à-dire au scénario jugé le plus probable).

Dans une des “prévisions” de sa note "Les surprises des marchés financiers de 2023", Standard Chartered voit le bitcoin potentiellement tomber à 5.000 dollars l’an prochain, alors que l’or (auquel a souvent été comparé le bitcoin, considéré comme une sorte d’”or numérique”, n’étant pas imprimable à l’infini, contrairement aux grandes devises de la planète) retrouverait ses lettres de noblesse et s’envolerait de près de 30%...

Attention, toutefois. “Ce genre de prédictions et de guides de prix doit être pris avec prudence”, juge eToro. Certains observateurs jugent que l’or ne manque pas d’arguments pour finir par s’envoler, peut-être dès 2023, mais sa trajectoire dépendra au final de celle des taux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un patron paye à ses salariés toutes leurs courses du mois de décembre
Airbus : l'objectif de livraisons pour 2022 loupé de peu
Or, Macron, Brexit, yen… Saxo Bank dévoile ses 10 prévisions choc pour 2023
Pétrole : pour la première fois depuis janvier, le Brent passe sous les 80 dollars
Le fabricant des plats William Saurin va arrêter 80% de sa production