Publicité
Marchés français ouverture 7 h 37 min
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0818
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 456,21
    -1 379,24 (-2,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 467,94
    -34,72 (-2,31 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     

Crypto, actions du secteur technologique, SPAC… ces placements ont-ils mangé leur pain noir ?

Alan Schein Photography/Getty Images

2022 restera une “annus horribilis” pour tous les actifs risqués, des cryptomonnaies, en passant par les valeurs technologiques, les SPAC ou encore les valeurs IPO (actions des sociétés récemment introduites en bourse), tous les actifs sensibles à la remontée des taux de la Fed ont connu une année très difficile. Pour autant, les fortes tensions de ces dernières semaines sur les valeurs bancaires vont probablement signer la fin des hausses de taux de la Fed et probablement freiner les velléités de la BCE. Car de part et d’autre de l’Atlantique le message est le même depuis quelques jours : Christine Lagarde et Jerome Powell ont indiqué que le stress bancaire risquait de durcir les conditions financières alors que jusqu’à présent cette tâche incombait aux banques centrales.

Et des conditions financières plus dures (incluant notamment des coûts de crédit plus élevés et des prêts moins nombreux) sont l’environnement “idéal” pour impacter l’inflation car la consommation ralentit, sachant également que les “stocks” d’épargne post-Covid ont déjà été largement utilisés. Pour résumer : le stress bancaire va faire une partie du travail qui dépendait jusqu’à présent largement des banques centrales. Dans cet environnement de stress, il sera plus compliqué pour la Fed de relever encore ses taux, même si elle cherche à amortir le choc bancaire en mettant de la liquidité à disposition des banques (le bilan de la Fed a grossi d’environ 400 milliards de dollars sur les trois dernières semaines). (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Environnement : Carbon Score, Home Index… Que signifient ces logos sur les vêtements et articles de bricolage ?
Twitter : une partie du code source a fuité sur Internet
Les actions technologiques, nouvelle valeur refuge après la crise bancaire
Salon de l’analyse technique (SalonAT) : Bourse, Crypto… au programme de la 24ème édition
Bourse : jusqu’où les banques vont-elles plonger, après leur “rebond du chat mort” ? Le conseil