Publicité
Marchés français ouverture 1 h 4 min
  • Dow Jones

    37 735,11
    -248,13 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    15 885,02
    -290,08 (-1,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 530,07
    -702,73 (-1,79 %)
     
  • EUR/USD

    1,0621
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 343,53
    -256,93 (-1,55 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 017,56
    -2 552,34 (-4,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 061,82
    -61,59 (-1,20 %)
     

Crise des agriculteurs : Bruno Le Maire annonce de nouvelles mesures

Bruno Le Maire en visite au Salon international de l'agriculture, ce lundi.  - Credit:Abdullah Firas / Abdullah Firas/ABACA
Bruno Le Maire en visite au Salon international de l'agriculture, ce lundi. - Credit:Abdullah Firas / Abdullah Firas/ABACA

Sera-ce suffisant ? Au sortir d'une réunion menée conjointement avec Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture, Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation, Nicolas Namias, président de la Fédération bancaire française, et enfin Dominique Lefebvre, président du Crédit agricole, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé de nouvelles mesures d'aide aux agriculteurs en difficulté.

En premier lieu, le locataire de Bercy souhaite recenser les entreprises agricoles en difficulté, c'est-à-dire dont les besoins en trésorerie sont criants. Les entreprises qui auront été identifiées comme «  en grande difficulté » pourront alors bénéficier d'un rééchelonnement de leur dette sur trois ans. D'autre part, un prêt à taux préférentiel, compris entre 0 et 2,5 %, sera mis à la disposition de toutes les exploitations agricoles diagnostiquées «  en grande difficulté ».

Conformément à l’engagement du Président de la République, nous avons réuni, avec mes collègues @BrunoLeMaire et @oliviagregoire les banques et la Mutualité sociale agricole pour proposer des solutions concrètes aux agriculteurs en difficulté.

Trois engagements forts ont été… pic.twitter.com/OZ1U2aFX3w

PUBLICITÉ

— Marc Fesneau (@MFesneau) February 27, 2024

Ces prêts seront proposés à compter du 1er mai grâce à une enveloppe de 2 milliards d'euros. Le taux directeur de la BCE, lui, est toujours de 4 %, son plus haut niveau historique.

À LIRE AUSSI Crise agr [...] Lire la suite