Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 889,15
    -83,26 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,41
    -38,89 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0837
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 007,83
    +4 384,77 (+8,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 074,57
    -3,61 (-0,07 %)
     

Crédit immobilier : certaines banques réclament maintenant une épargne de précaution

Erwin Wodicka/Adobe Stock

Dans certaines banques, il devient de plus en plus compliqué d'emprunter pour acheter un bien immobilier. Même si le taux d'usure, le taux maximum légal du crédit, a augmenté au 1er janvier pour passer de 3,05 % à 3,57 % (pour un emprunt de vingt ans et plus), cela ne suffit pas toujours, explique BFMTV. Pourtant, l'augmentation de ce taux était destinée à éviter les pratiques abusives de conditions d'emprunt, mais certaines banques réclament encore une nouvelle garantie en plus de l'apport personnel déjà demandé. En moyenne selon Capfi, cet apport est évalué à 60.000 euros, et il est encore plus important pour les primo-accédants, avec une évolution de 10.000 euros en un an.

Selon le courtier, dans certaines régions comme l'Île-de-France, il faut avoir environ 86.000 euros pour espérer acquérir un bien. 26.000 euros de plus que la moyenne, mais surtout 50.000 euros de plus que dans les Hauts-de-France par exemple. Problème, en plus de cet apport, des banques demandent une épargne de précaution, à savoir une épargne qui ne sera pas utilisée, mais qui restera disponible une fois que l'opération sera conclue. Le but ? Faire face à différents aléas de la vie ou dans sa maison/appartement. Et cette épargne doit être équivalente à un an de mensualités de crédit, peut-on apprendre.

Aujourd'hui, selon le comparateur Magnolia.fr, les taux d'intérêt sont en moyenne à 2,60 % pour une durée de vingt ans. Les banques sont aussi de plus en plus exigeantes alors que le prix de l'ancien a augmenté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : Paris (re)devient la ville préférée des super-riches
Crédit immobilier : emprunter sera toujours aussi difficile en 2023, malgré la réforme du taux d’usure
PEL : taux, plafond, durée du plan épargne logement
Airbnb : ces exceptions peu connues pour louer sa résidence principale plus de 120 jours par an
Achat d’un logement occupé : puis-je donner congé à mon locataire de plus de 65 ans ?