La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1916
    -0,0063 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    42 641,03
    +1 447,45 (+3,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3834
    -0,0060 (-0,43 %)
     

Crédit Agricole d'Ile-de-France : Résultats Financiers au 31 décembre 2020

Crédit Agricole d'Ile-de-France
·7 min de lecture

PNB RÉSILIENT ET STRUCTURE FINANCIÈRE SOLIDE POUR ACCOMPAGNER LA REPRISE DE L'ÉCONOMIE

Paris, le 8 février 2021.

Le Conseil d’Administration s’est réuni ce lundi 8 février pour arrêter les comptes de l’année 2020(1).

> Une activité robuste et la poursuite du soutien à nos clients

Avec plus de 84 000 nouveaux clients, l’intensité relationnelle est restée soutenue en 2020, quoiqu’en baisse de 20% du fait des mesures de confinement mises en place pour lutter contre la pandémie Covid-19.
Les encours de crédit progressent de 8,5% sur un an, tirés par un marché de l’immobilier très dynamique depuis la fin du premier confinement (production habitat 6,4 Mds€) et par le soutien apporté aux acteurs économiques franciliens. Le Crédit Agricole d’Ile-de-France s’est mobilisé sur l’ensemble de l’année en accordant 7 650 demandes de Prêt Garanti par l’État (PGE) pour un montant de 1,4 Mds€.
Les encours de collecte confiés par nos clients progressent de +7,1%, notamment sous l’effet de l’augmentation des dépôts à vue, et des réserves de trésorerie de nos clients Entreprises et Professionnels.

> Un PNB économique stable et un coût du risque reflétant à la fois la qualité de notre portefeuille et des anticipations économiques prudentes

Le PNB consolidé s’établit à 992,0 M€. Il bénéficie notamment de la bonne dynamique des encours, malgré un effet taux toujours défavorable, et de la baisse du coût de refinancement. Les commissions montrent une bonne résilience au contexte économique global.
Comme indiqué dans la communication du 11 décembre dernier, le PNB n’intègre pas la distribution exceptionnelle de la SAS Rue La Boétie intervenue en décembre, alors que les distributions habituelles de la SAS Rue La Boétie sont enregistrées en PNB. Ceci explique la variation de -4,4% constatée entre 2019 et 2020.
La baisse des frais généraux de 0,6% montre une bonne maîtrise des dépenses alors que les charges enregistrent les coûts de gestion de la crise sanitaire ainsi que l’augmentation des taxes et cotisations aux fonds réglementaires.
Le coût du risque représente 21 bp des encours de crédit (vs. 11 bp en 2019), en lien avec les principes de prudence IFRS9 appliqués en anticipation des conséquences potentielles de la crise Covid-19. Le taux de créances dépréciées sur encours brut demeure à un niveau très faible de 1,0%.
Au final, le niveau de couverture par les provisions des pertes attendues bâloises dans les comptes consolidés s’établit à 158%, dans la continuité de la politique de provisionnement prudente de la Caisse Régionale.
Le résultat net consolidé s’établit à 211,8 M€, en recul de 12,7% sur un an en vision économique (cf. annexe).

> Des fondamentaux financiers renforcés

Avec des provisions renforcées, un ratio de solvabilité global phasé estimé de 21,8% en augmentation de 1,5 point sur un an et largement supérieur au minimum réglementaire, et une situation de liquidité robuste, la Caisse Régionale s’appuie sur une structure financière très solide pour accompagner dans la durée le redressement de l’économie.

> Le Certificat Coopératif d’Investissement

Le CCI a clôturé à 75,01€ le 31 décembre 2020, en baisse de 25% sur un an.

Le Conseil d’Administration proposera à la prochaine Assemblée Générale de verser un dividende de 2,60€ par CCI, représentant un rendement de 3,5% par rapport au dernier cours de l’année. Ceci est conforme avec la recommandation de la BCE du 15 décembre 2020.

> Le Crédit Agricole d’Ile-de-France affirme son soutien sans faille à ses clients et au territoire francilien

Le modèle 100% humain et 100% digital du Crédit Agricole d’Ile-de-France permet à la banque régionale de poursuivre sa mobilisation aux côtés des Franciliens et de les aider à traverser cette période particulière. Grâce à son réseau de 275 agences de proximité, la Caisse Régionale reste présente auprès de ses clients et assure la continuité de ses activités avec un taux d’ouverture de ses agences à 97,8% en 2020. Une présence au quotidien qui a été plébiscitée par les Franciliens, la Caisse Régionale passant en seulement quatre ans de la 4ème à la 2ème place au classement de l’IRC stratégique(2) sur 8 banques analysées en Île-de-France.

Face à cette crise inédite qui touche le territoire francilien et son économie, le Crédit Agricole d’Ile-de-France affirme plus que jamais son rôle de partenaire de confiance auprès de ses clients Professionnels, commerçants, TPE, PME : PGE, reports d’échéances, non facturation de la monétique, digitalisation des activités mais surtout, un accompagnement et des solutions personnalisés. La mise en place de « la banque des PME » et le « Label Santé by Crédit Agricole IDF » doivent également permettre d’apporter des réponses toujours plus adaptées à ces professionnels et d’accompagner notre ambition de développement sur ce segment de clientèle.
En parallèle, la Banque mutualiste poursuit son accompagnement des jeunes face à l’orientation et à l’emploi en soutenant les associations « La Cravate Solidaire » et « Article 1 » et apporte son aide aux personnes âgées et aux personnels soignants grâce à l’opération « Tous Unis Pour Nos Aînés ». Les 290 actions menées par les Caisses locales en 2020 témoignent d’un engagement toujours plus fort en faveur de la région.

Retrouvez toute l’actualité de la Caisse Régionale, les actions mutualistes locales et le mécénat sur le site ca-paris.com.

ACTIVITÉ
(en milliards d’euros)

31/12/2019

31/12/2020

Encours de collecte(3)

70,3

75,3

+7,1%

Encours de crédit

44,4

48,1

+8,5%

Total encours crédits + collecte

114,7

123,4

+7,6%


RÉSULTATS CONSOLIDÉS
(en millions d’euros)

12M 2019

12M 2020

Produit Net Bancaire économique retraité du dividende SAS Rue La Boétie

1 038,1

1 038,5

0,0%

Produit Net Bancaire

1 038,1

992,0

-4,4%

Frais Généraux

578,4

574,7

-0,6%

Résultat Brut d’Exploitation

459,8

417,3

-9,2%

Coût du risque

48,4

101,7

x 2,1

Résultat Net, Part du Groupe économique retraité du dividende SAS Rue La Boétie

295,9

258,3

-12,7%

Résultat Net, Part du Groupe

295,9

211,8

-28,4%

Coefficient d’exploitation

55,7%

57,9%


FONDAMENTAUX FINANCIERS

31/12/2019

31/12/2020

Ratio de solvabilité(4)

20,3%

21,8%(5)

Total bilan en M€

57 756

63 719

+10,3%

Ratio Crédit Collecte

115,4%

113,1%

Taux de créances dépréciées sur
encours brut

1,0%

1,0%

(1) comptes en cours de certification.
(2) l’Indice de Recommandation Client stratégique (IRC ou Net Promoter Score NPS) s’obtient en retirant au pourcentage des promoteurs (clients donnant une note de 9 à 10) le pourcentage des détracteurs (clients donnant une note de 0 à 6). Les neutres ne sont pas comptabilisés (clients donnant une note de 7 à 8).
(3) bilan et hors bilan, y compris les encours des comptes titres des clients.
(4) ratio fonds propres totaux pour une exigence phasée de 10,5% depuis le 2 avril 2020.
(5) estimation.

ANNEXE – indicateurs alternatifs de performance

  1. Le coefficient d’exploitation correspond au rapport entre les frais généraux et le Produit Net Bancaire.

  2. Le ratio crédit collecte correspond au rapport entre les créances clientèle et la collecte de bilan diminuée de l’épargne réglementée centralisée par la Caisse des Dépôts et Consignations.

  3. Le taux de créances dépréciées sur encours brut correspond au rapport entre les créances douteuses selon la nouvelle définition du défaut et les encours de crédit bruts comptables.

  4. Le ratio provisions sur pertes attendues bâloises correspond au rapport entre les provisions pour risque de crédit hors FRBG et l’EL bâlois.

  5. Passage des résultats consolidés publiés aux résultats consolidés tenant compte de la distribution de la SAS Rue La Boétie en 2020.

EN M€

12M 2019

12M 2020

élément spécifique : absence de distribution SAS Rue La Boétie en IFRS

impact brut

impact
en RNPG

impact brut

impact
en RNPG

Impact en PNB

-

-

-46,5

-

Impact en frais généraux

-

-

-

-

Impact en coût du risque

-

-

-

-

Impact en résultat net sur actifs immobiliers

-

-

-

-

Impact en impôts

-

-

Impact en résultat net

-

-

-46,5

-46,5

Impact en RNPG

-

-

-46,5

-46,5

Retrouvez toutes les informations financières réglementaires sur ca-paris.com, rubrique Informations Financières (accès gratuit et illimité pour les Particuliers, hors coût de communication variable selon l’opérateur).

Contact : communicationfinanciere-caidf@ca-paris.fr

Pièce jointe