La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0438
    +0,0022 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 775,86
    -1 041,18 (-3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    667,04
    +424,36 (+174,87 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Le créateur de The Wire déçoit pour la première fois avec la série We Own this City

·1 min de lecture

Vingt ans après le succès de The Wire (Sur écoute), David Simon et son compère George Pelecanos sont de retour à Baltimore. Avec un nouveau propos fort, autour de la corruption de la police américaine, We Own this City mérite le coup d’oeil. Mais cette mini-série de HBO, disponible sur OCS, nous ennuie franchement, la faute à une narration confuse et un ton un poil caricatural.

On n’aurait jamais cru dire ça un jour mais il faut se rendre à l’évidence : David Simon, le créateur des cultissimes The Wire, Treme ou encore Show me a Hero, a perdu un brin de son panache d’antan. Il reste évidemment un excellent analyste de la société américaine et de ses travers, surtout lorsque la police est en jeu, mais son art de la narration semble être en perte de vitesse dans We Own this City, diffusée chaque mardi sur OCS.

Avec ces six épisodes, David Simon retrouve pourtant ses thématiques favorites : la drogue, les dérives du système politique et le racisme latent des États-Unis. Créée à quatre mains avec l’auteur George Pelecanos, qui officiait déjà sur The Wire, la mini-série se base sur des faits réels, racontés par le journaliste du Baltimore Sun, Justin Fenton, dans un livre coup de poing, La ville nous appartient. Le spectateur est ainsi plongé dans le quotidien de la Gun Trace Task Force,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles