La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 621,90
    -70,82 (-0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Covid, grippe, bronchiolite… la triple épidémie est-elle derrière nous ?

Halfpoint Images / Getty Images

Les signaux se verdissent. Moins de passages aux urgences pour grippe et bronchiolite et moins de cas positifs à la Covid-19 avec le taux d’incidence le plus bas jamais enregistré depuis… octobre 2021. Autant d’indicateurs qui laissent espérer la fin de cette fameuse triple épidémie qui a secoué le système de santé et perturbé les fêtes de Noël et du Nouvel an. S’agissant de la bronchiolite, les alarmes se sont même éteintes dans plusieurs régions. La grippe perd aussi du terrain, mais à un rythme moins marqué que fin décembre - début janvier.

En a-t-on donc bientôt fini avec la triple épidémie ? Si Santé publique France se garde de crier victoire trop vite, les dernières données concernant la circulation du virus de la Covid-19 donnent de l’espoir. Entre le 14 et le 20 janvier, seulement 47,33 cas positifs pour 100.000 habitants ont été recensés. La France n’avait jamais connu un taux d’incidence aussi bas depuis un an et trois mois… Qui plus est, le taux d’incidence est (enfin) passé sous le seuil symbolique des 50 cas pour 100.000, qui a longtemps servi de boussole aux autorités sanitaires pour rétablir l’obligation du port du masque, voire décréter les couvre-feux et confinements qui ont rythmé les deux premières années de la pandémie, en 2020 et 2021.

Cette moindre circulation virale pourrait, peut-être, limiter l’apparition de nouveaux variants du coronavirus. Les experts l’ont sans cesse répété depuis le début de la pandémie : moins le virus circule, moins il se réplique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"L'inflation atteindra son pic à la fin de l'hiver"
La production automobile au Royaume-Uni plonge au plus bas depuis 1956
Coup de cutter dans la literie, prétendu fils d'un gérant de boutique... Les stratagèmes de cet arnaqueur au matelas
Plan anti-sécheresse : le Gouvernement veut améliorer la réutilisation des eaux usées
La Banque de France lance un jeu vidéo