La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 902,14
    +185,05 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 520,86
    +127,04 (+1,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0866
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 286,87
    +168,01 (+0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,34
    +6,55 (+1,26 %)
     
  • S&P 500

    4 051,70
    +33,93 (+0,84 %)
     

La Corée du Nord va dépenser 15% de son PIB pour son armée

Mikhail Svetlov/Getty Images

Alors que la Corée du Nord connaît encore de graves problèmes pour nourrir sa population, Kim Jong-un a décidé d’adopter un nouveau budget colossal pour son armée. Selon l’Associated Press, les membres de l'assemblée du pays se sont mis d’accord pour allouer 15,9% du PIB national aux troupes nord-coréennes. Kim Jong-un a justifié cette dépense en affirmant qu’elle aidera les forces de Pyongyang à “défendre la dignité et la sécurité du pays et du peuple”. Le dictateur veut également “renforcer les capacités de dissuasion” de son régime en augmentant de manière exponentielle l’arsenal nucléaire de son pays.

D’après le site Defense News, il est tout de même difficile d'évaluer combien d'argent la Corée du Nord dépense réellement pour ses capacités militaires, étant donné la mauvaise qualité des statistiques limitées qu'elle divulgue. Selon le rapport "World Military Expenditures and Arms Transfers" publié en 2021 par le département d'État américain, la Corée du Nord a peut-être dépensé environ 4 milliards d’euros pour sa défense en 2019. Ce qui en proportion de son PIB en fait le pays le plus militarisé du monde. Toujours selon les experts, le développement des armes nucléaires nord-coréennes n’est possible que par un fonctionnement industriel de style soviétique. Le parti mené par Kim Jong-un exerce un contrôle total sur les industries de la défense et fait face à peu de contraintes pour concentrer les ressources nationales uniquement sur les capacités d'armement.

Pourtant le ministre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Manifestations au Pérou : 418 touristes évacués du Machu Picchu
Le système de santé français est-il (vraiment) à la ramasse ?
Suite aux émeutes de Brasilia, les internautes se mobilisent sur Instagram pour traquer les responsables
Il tente d'embarquer sur son vol avec un lance-roquette, l'arme saisie
Renationalisation EDF : l'Etat franchit le seuil de 90% du capital