Marchés français ouverture 8 h 4 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 686,40
    -199,47 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,0515
    +0,0046 (+0,44 %)
     
  • HANG SENG

    18 814,82
    -626,36 (-3,22 %)
     
  • BTC-EUR

    16 024,04
    -334,98 (-2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,86
    -7,18 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Copropriété : les prix de l'énergie font (encore) grimper les charges à Paris

Adobe Stock

La 10e édition de l'Observatoire des charges de copropriété de la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM) du Grand Paris, publiée lundi 21 novembre, n'augure rien de bon pour les copropriétaires de logements parisiens. Selon cette étude qui se base sur les charges d'environ 100.000 lots (soit près de 3.724 immeubles) enregistrés l'année dernière, les dépenses globales de copropriété ont augmenté de 7% entre 2020 et 2021, avec une hausse de 20% pour la partie chauffage, énergie et combustibles, détaille Le Monde, lundi 21 novembre. En 2022, la hausse sera pire, en particulier pour les copropriétés qui sont chauffées collectivement, avec l'explosion des prix du gaz et de l'électricité que nous avons connue ces derniers mois. À la baisse de la production d'électricité en France, due à des problèmes de corrosion ou de maintenance des réacteurs nucléaires, s'est ajoutée la guerre en Ukraine, pendant laquelle la Russie a coupé le robinet du gaz à ses clients européens, faisant monter les prix.

Or, les immeubles gérés en copropriété chauffés collectivement sont loin de constituer une minorité. En Île-de-France, ils représentent un tiers du parc privé, dont 20% à Paris contre 32% en moyenne en France, détaille Olivier Princivalle, le vice-président de la FNAIM du Grand Paris interrogé par Le Figaro Immobilier, lundi 21 novembre. Or, ce sont ces copropriétés qui devraient essuyer une hausse particulièrement importante des charges, car nombre d'entre elles doivent renégocier à la hausse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Paris lance son assurance habitation à un tarif clair et abordable
Studios de jardin : une solution ultra-simple pour ajouter une pièce à votre maison
Un promoteur interdit les locations Airbnb dans ses nouveaux logements
Les prêts à solliciter pour financer la rénovation énergétique de votre logement
Impayés de loyer : entre fantasmes et réalité, le phénomène ne doit pas être pris à la légère