La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 926,73
    -170,53 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 304,72
    +176,88 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0269
    -0,0155 (-1,49 %)
     
  • HANG SENG

    21 853,07
    +22,72 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 791,04
    +381,55 (+1,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,64
    -1,38 (-0,31 %)
     
  • S&P 500

    3 825,48
    +0,15 (+0,00 %)
     

Contre toute attente, le satellite Gaia a vu des tsunamis d’étoiles

Gaia révèle le contenu de son troisième catalogue de données. Une nouvelle moisson qui répertorie 2 milliards d’étoiles de notre galaxie et qui met en lumière des phénomènes qu’il n’avait jamais vus auparavant : des tremblements stellaires.

Si ce n’est pas le cas pour la franchise Jurassic World, le troisième volet de Gaia pourrait bien, lui, être intéressant. La mission de l’Agence spatiale européenne (ESA) est en orbite depuis maintenant près de dix ans et poursuit son ambitieux objectif de cartographier des milliards d’objets présents dans l’Univers, des galaxies aux astéroïdes en passant par les étoiles. En 2016 puis en 2018, des versions de son catalogue avaient déjà été dévoilées. Ce 13 juin 2022, débarque la troisième version, la plus aboutie à ce jour, nommée DR3.

Avec cet ensemble de données récolté entre juillet 2014 et mai 2017, Gaia fait le point sur la cartographie de notre système solaire, de notre Voie lactée, et au-delà avec une liste des étoiles, des planètes, des satellites ou des galaxies lointaines qui nous entourent. Mais Gaia ne se contente pas d’observer les astres pour les situer dans l’Univers, il les analyse pour connaître leur composition, leur température ou leur mouvement.

Ainsi, ce catalogue nous apprend des détails sur pas moins de deux milliards d’étoiles de notre galaxie passées au crible. Grâce à des analyses spectroscopiques,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles