La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 137,37
    -103,52 (-0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Contentieux sur l'A350 : Airbus dénonce des entraves mises par Qatar Airways

Pablorebo1984/Getty images

La société Airbus est en colère. L'avionneur a dénoncé jeudi devant la justice britannique des entraves mises, selon la société, par Qatar Airways dans la préparation du procès les opposant à propos de défauts sur des long-courriers A350 que la compagnie a cloués au sol. Dans un mémoire remis à la Haute cour de Londres à l'occasion d'une nouvelle audience préliminaire et que l'AFP a consulté, Airbus déclare se heurter "à de longs retards, suivis de réponses peu utiles, obstructives et évasives" de la compagnie aux demandes de documents qu'il lui adresse pour préparer le procès. Celui-ci doit se tenir en juin.

Les divulgations de documents de la part de Qatar Airways, demandées en justice par Airbus, sont "déficientes de façon inacceptable" et présentent des "lacunes évidentes", selon l'avionneur. Airbus estime ainsi n'avoir reçu que 11% d'environ 900 bulletins de maintenance d'A350 jugés nécessaires et demandés par ses experts. Il s'étonne également de n'avoir reçu aucun document ou correspondance adressés au PDG de la compagnie Akbar Al Baker, ou émanant de lui, en lien avec les problèmes de l'A350.

Pour Airbus, il est "inconcevable" que le puissant patron et ministre qatarien "n'ait pas été impliqué" dans l'interdiction de vol d'avions de la compagnie. A moins que Qatar Airways "n'adopte une approche coopérative, les parties ne seront pas en mesure de remplir les étapes requises avant le procès", s'inquiète l'avionneur.

Depuis juin 2021, la compagnie qatarienne a progressivement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Orpea : le torchon brûle entre la Caisse des dépôts et les créanciers
Meta : poser seins nus bientôt autorisé sur Facebook et Instagram ?
Bourse : Elon Musk a vendu des actions Tesla à tour de bras, impôt colossal en vue
CAC 40 : la Bourse de Paris plombée par Wall Street, qui s'inquiète pour la croissance
Pétrole : affectés par la faiblesse d'indices américains, les cours se replient