La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 603,86
    -240,51 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Conflit social : le coup de pression du gouvernement à TotalEnergies

Le  gouvernement insiste pour que le conflit social au sein de TotalEnergies soit vite résolu.  - Credit:CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Le gouvernement insiste pour que le conflit social au sein de TotalEnergies soit vite résolu. - Credit:CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

« Des efforts » pour les salariés : le gouvernement français a mis vendredi un coup de pression sur TotalEnergies pour mettre fin au conflit social qui provoque depuis une semaine des manques de carburants dans ses stations-service, et dont la fin ne semble pas en vue. « J'appelle les entreprises concernées, qui, pour la plupart, ont quand même de bons résultats, à considérer aussi les demandes d'augmentation de salaire », a déclaré Olivia Grégoire, ministre déléguée aux Petites et Moyennes Entreprises, sur France Info, sans citer nommément TotalEnergies et ses 10,6 milliards de dollars de bénéfice au premier semestre. « Nous attendons des entreprises (…) des efforts à l'endroit des salariés », a-t-elle dit.

La plus grande raffinerie de TotalEnergies, près du Havre (Seine-Maritime), est à l'arrêt. D'autres sites du groupe sont en grève. Et les deux raffineries françaises de son concurrent américain Esso-ExxonMobil sont aussi à l'arrêt, dans les deux cas à l'appel de la CGT, afin d'obtenir une hausse des salaires. « Nous faisons tout pour que dans les prochains jours cette situation puisse se résorber » et le gouvernement est « en lien avec Total pour essayer de faciliter le dialogue social », a indiqué de son côté le ministre délégué aux Transports, Clément Beaune, sur LCI.

�� #Carburants : « j'autoriserai la circulation des camions citernes ce dimanche pour accélérer l’approvisionnement. » ⁦@agindre@LaMatinaleLCIpic.twitter.com/jFYg9btwjs

— Clement B [...] Lire la suite