La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 818,22
    +280,87 (+0,89 %)
     
  • Nasdaq

    13 533,11
    +67,91 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    29 671,70
    -484,33 (-1,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    -0,0009 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 718,24
    -914,40 (-2,99 %)
     
  • BTC-EUR

    40 863,22
    +158,69 (+0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    998,95
    -15,97 (-1,57 %)
     
  • S&P 500

    3 908,91
    +27,54 (+0,71 %)
     

Compte à découvert : des députés veulent faire sauter vos frais d'incident

Marie-Eve FRÉNAY
Un couple avec des problèmes financiers
Un couple avec des problèmes financiers

Après avoir été plafonnés pour les clients fragiles, les frais d’incident exorbitants vont-ils bientôt être réduits pour tous ? C’est en tout cas l’objet de la proposition de loi ambitieuse déposée à l’Assemblée nationale le 19 janvier par une trentaine de députés Les Républicains. Ces derniers proposent d’exonérer les particuliers, jusqu’à 200 euros par an, de frais et autres commissions facturés à l’occasion d’un découvert bancaire.

Cette exonération concernerait près d’un adulte sur 2, à en croire un récent sondage. En effet, d’après une étude Polls&Roll pour le comparateur Panorabanques sortie en novembre 2020, 51% des Français sont à découvert au moins une fois par an. Pour 35% d’entre eux, le montant du découvert est inférieur à 100 euros par mois. Cette exonération permettrait donc à ce type de clients, ponctuellement dans le rouge et pour un montant faible, de ne plus payer de frais d’incident.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : combien pouvez-vous encore verser sur votre fonds euros ?
- Vente d'Aviva France : quel est le repreneur « idéal » pour l'Afer ?
- Assurance vie Afer : « Si nous ne bougeons pas, nous sommes condamnés au 0% »