Publicité
La bourse ferme dans 6 h 35 min
  • CAC 40

    7 933,29
    -23,12 (-0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 897,54
    -15,38 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,57 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0854
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 131,80
    +5,50 (+0,26 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 120,71
    +807,91 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,25 (-0,32 %)
     
  • DAX

    17 668,40
    -47,77 (-0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 617,46
    -22,87 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,39 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    40 097,63
    -11,57 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 162,64
    -433,33 (-2,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,2683
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Ces compagnies aériennes interdites de survoler l'Europe en 2023

Wikimedia Commons

Si vous doutez d'une compagnie aérienne avant de préparer votre voyage, il peut être nécessaire de consulter la liste noire. Une liste des compagnies les moins sûres et surtout celles interdites de survoler l'Europe existe en effet et elle est mise à jour régulièrement par la Commission européenne. Depuis le mois de novembre, elles sont donc 117 sur cette fameuse liste, comme l'a dévoilé le magazine Geo il y a quelques jours. Une vingtaine de compagnies sont venues s'ajouter à la liste, la plupart certifiées en Russie. Elle comprend notamment la compagnie népalaise Yeti Airlines, tristement mise en valeur mi-janvier à la suite du crash d'un avion après le décollage qui avait fait au moins 68 morts.

Surtout, des pays entiers sont présents sur cette liste, c'est-à-dire que toutes les compagnies afférentes ont l'interdiction de survoler l'Europe (et il est aussi déconseillé de les prendre). On peut citer l'Afghanistan, l'Angola (sauf deux compagnies), l'Arménie, le Congo-Brazzaville, la République démocratique du Congo, Djibouti, la Guinée équatoriale, l'Érythrée, le Kirghizistan, le Liberia, la Libye, et donc le Népal et la Russie. Sans oublier Sao-Tomé-et-Principe, la Sierra Leone et le Soudan.

D'autres pays sont classés dans une autre catégorie, c'est-à-dire que les pays sont autorisés au sein de l'UE, mais leurs avions ne le sont pas. Il s'agit de l'Iran (Iran Air, Iran Aseman Airlines), de la Corée du Nord (Air Koryo, etc.). Cinq autres sont concernés : l'Irak (Iraqi Airways), (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nicolas Sarkozy et Stéphane Courbit en passe de racheter deux propriétés viticoles du Sud-Est
Usain Bolt victime d'une énorme fraude financière, près de 11,8 millions d’euros partis en fumée
Un radar tourelle flashe plus de 50.000 automobilistes... dans le mauvais sens de circulation
Les Ehpad de DomusVi visés par plusieurs plaintes ?
Indemnité carburant : sept millions de personnes ne l'ont pas encore demandée