La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,24
    -47,41 (-0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,52
    -35,33 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    30 867,31
    -56,83 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,1913
    -0,0066 (-0,55 %)
     
  • Gold future

    1 694,00
    -6,70 (-0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 885,10
    -2 022,50 (-4,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    949,11
    +5,93 (+0,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,89
    +2,06 (+3,23 %)
     
  • DAX

    13 926,11
    -130,23 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    6 625,79
    -25,09 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    12 528,32
    -195,15 (-1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 750,50
    -17,97 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,79 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3802
    -0,0092 (-0,66 %)
     

L'usine galloise d'AstraZeneca partiellement évacuée en raison d'un colis suspect

·1 min de lecture
COLIS SUSPECT : L'USINE GALLOISE D'ASTRAZENECA PARTIELLEMENT ÉVACUÉE

LONDRES (Reuters) - Une usine galloise du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, impliqué dans l'approvisionnement en vaccins contre le COVID-19 de l'Union européenne, a été partiellement évacuée mercredi après la découverte d'un colis suspect, a déclaré la police.

Le colis a été "sécurisé" et la production du vaccin n'a pas été affectée, a ensuite fait savoir la société Wockhardt UK, qui exploite ce site de Wrexham, dans le nord du Pays de Galles.

"Nous pouvons confirmer que l'enquête sur le colis suspect reçu aujourd'hui est terminée. Etant donné que la sécurité du personnel est notre principale priorité, la production a été temporairement suspendue pendant que cela se déroulait en toute sécurité. Nous pouvons maintenant confirmer que le colis a été sécurisé et que le personnel est désormais autorisé à retourner dans l'installation", dit la firme dans un communiqué.

"Cette suspension temporaire de la fabrication n'a en aucun cas affecté notre calendrier de production et nous sommes reconnaissants aux autorités et aux experts pour leur réaction rapide et la résolution de l'incident."

L'usine galloise fournit à AstraZeneca les derniers éléments de sa chaîne d'approvisionnement britannique, responsable du conditionnement et de l'emballage des flacons ou seringues.

La police locale a confirmé qu'une unité de déminage avait été dépêchée sur place.

AstraZeneca, qui a développé un vaccin en partenariat avec l'Université d'Oxford, a récemment informé les Vingt-Sept que ses livraisons seraient inférieures aux volumes convenus avec Bruxelles en raison d'un problème de production.

(Alistair Smout, Michael Holden et Guy Faulconbridge, version française Juliette Portala et Jean-Philippe Lefief)