Publicité
La bourse ferme dans 5 h 9 min
  • CAC 40

    7 541,43
    -45,12 (-0,59 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 850,05
    -20,07 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 414,80
    -41,60 (-1,69 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 889,52
    -542,57 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 323,73
    -7,17 (-0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,64
    -0,18 (-0,22 %)
     
  • DAX

    18 235,80
    -118,96 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    8 177,44
    -27,45 (-0,33 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2909
    -0,0038 (-0,29 %)
     

Classement des ultrariches : du changement en haut du podium

Steven Ferdman/Getty Images

Lorsque Steve Ballmer a rejoint Microsoft en 1980, il ne détenait aucune action de l'entreprise. Les choses ont bien changé depuis. À 68 ans, l'ancien PDG de Microsoft a dépassé de justesse son ancien patron Bill Gates pour devenir la sixième personne la plus riche du monde, avec une fortune nette estimée à 157 milliards de dollars, selon Fortune. Il est désormais plus riche que de nombreuses grandes figures du monde de la tech, tels que le cofondateur de Google Sergey Brin, le fondateur d'Oracle Larry Ellison et le PDG de Dell Technologies Michael Dell.

C'est la première fois que la fortune de Steve Ballmer dépasse celle de son mentor Bill Gates, et l'une des rares fois dans l'histoire où un employé est devenu plus riche que le fondateur de l'entreprise. Steve Ballmer est la seule personne possédant un patrimoine de plus de 100 milliards de dollars à avoir construit sa fortune en tant qu'employé plutôt que fondateur.

La fortune du natif de Detroit, dans le Michigan, a été portée par la montée en flèche de la capitalisation de Microsoft, qui a atteint un niveau record mardi, progressant de 22% depuis janvier. Les actions de l'entreprise représentent environ 90% de sa fortune nette, selon le Bloomberg Billionaires Index, et Microsoft a été l'un des plus grands bénéficiaires du boom de l'IA alimentant les marchés, grâce à son investissement de 10 milliards de dollars dans OpenAI, le créateur de ChatGPT.

En 2014, Steve Ballmer a quitté Microsoft en détenant environ 4% du groupe, soit (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les stations balnéaires bon marché, la prime de rentrée scolaire… L'actu éco en 120 secondes
Roland Dumas est mort : retour en 5 infos sur l’affaire Elf
Quel est ce traitement récemment approuvé par l'UE pour traiter la bronchite du fumeur ?
Covid-19 : tout savoir sur le variant «FLiRT» qui progresse en Europe
Suisse : malgré des salaires très élevés, le pays manque de bras