Marchés français ouverture 4 h 1 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 682,66
    +39,97 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1955
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    28 752,50
    -40,64 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    52 664,50
    -340,36 (-0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 394,20
    +13,25 (+0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Cinéma: Avec la pandémie, la Berlinale se tourne vers le web

·1 min de lecture
CINÉMA: AVEC LA PANDÉMIE, LA BERLINALE SE TOURNE VERS LE WEB

BERLIN (Reuters) - La 71e édition de la Berlinale, l'un des festivals internationaux les plus ouverts au public, débutera lundi avec la diffusion de films en streaming réservée aux journalistes et professionnels alors qu'il fait habituellement salle comble.

Les organisateurs du festival se sont toujours vantés de proposer des projections ouvertes au public, contrairement à Venise et à Cannes, ses principaux rivaux sur le calendrier des festivals mais, en raison de la pandémie de coronavirus, cette année sera différente.

"C'est un coup dur", a dit Scott Roxborough, chef du bureau Europe du Hollywood Reporter et vétéran de la Berlinale.

Malgré ce changement, les organisateurs entendent rester fidèles aux racines du festival, défenseur d'un cinéma d'auteur indépendant à tendance politique, comme il se doit pour une institution née dans une ville divisée pendant la Guerre froide.

"Les perturbations provoquées par les événements de 2020 ont conduit les cinéastes à exploiter cette situation au maximum et à créer des films profondément personnels", a déclaré le directeur artistique de la Berlinale Carlo Chatrian.

La plupart des 15 films en compétition pour l'Ours d'or ont été réalisés soit sous confinement, soit entre deux confinements, par des cinéastes qui, selon Scott Roxborough, ont fait preuve d'une "incroyable ingéniosité".

Le public sera invité à assister aux projections du festival en juin prochain, lorsque les vaccinations auront permis la réouverture des cinémas, espèrent les autorités.

L'an dernier, le festival s'était déroulé avant que la pandémie n'oblige les cinémas et la plupart des lieux publics à fermer en Europe.

(Erol Dogrudogan, version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)