Publicité
Marchés français ouverture 7 h 15 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 900,02
    +253,91 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0864
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    18 827,35
    +218,41 (+1,17 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 772,76
    +779,27 (+1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 494,28
    +10,08 (+0,68 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Cinéma, concert, spectacle… le prix des billets va-t-il flamber ?

Felipe Bustillo/Unsplash

Après deux ans de crise Covid, le secteur de la culture “commence à peine à se relever”, estime Philippe Chapelon, délégué général du syndicat La scène indépendante. Mais voilà que 2023 réserve son lot d'incertitudes… Entre crise énergétique et inflation, les prix flambent. Le coût des billets de cinéma ou de spectacle va-t-il grimper en flèche, lui aussi ? Concernant les salles obscures, les tarifs ne devraient pas tellement évoluer. “Le prix des places des cinémas baisse en valeur, car il augmente moins vite que l’inflation”, affirme même Martin Sebbag, président de la Fédération des cinémas de France. Il concède néanmoins qu'il “y aura probablement un impact de la crise énergétique".

“Dans beaucoup de cinémas, la facture passe du simple au double”, avance de son côté Emmanuel Papillon, le directeur du Louxor à Paris. Néanmoins, entre les grands groupes de distribution privés, les indépendants, les arts et essais, toutes les salles ne sont pas logées à la même enseigne. Ainsi, le cinéma indépendant parisien a décidé de ne pas répercuter les hausses pour rester attractif. “Des salles sont obligées de fermer certains jours, de réduire le temps de projection, surtout en région”, alerte tout de même le chef d’établissement.

Concernant le prix des spectacles, l'inflation aussi devrait être contenue. Et ne devrait pas être ressentie dans l'immédiat. Les prix des spectacles sont en effet fixés presque un an à l’avance, au moment où ils sont programmés. Même si les coûts énergétiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réforme des retraites : le report de l'âge de départ à 64 ans "n'est plus négociable" selon Elisabeth Borne
Cet homme remporte le jackpot deux fois en trois semaines
Sur les Champs-Elysées, la bataille des enseignes de luxe fait rage
Espace : voici comment le télescope James Webb a révolutionné l'exploration de l'univers
La date des fêtes de Bayonne pourrait être modifiée en 2024 du fait des Jeux olympiques