Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 935,07
    +81,20 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    17 181,72
    -160,69 (-0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    37 869,51
    -1 285,34 (-3,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 004,97
    -306,08 (-1,77 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 848,77
    -952,12 (-1,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 310,52
    -27,66 (-2,07 %)
     
  • S&P 500

    5 399,22
    -27,91 (-0,51 %)
     

La Chine caracole en tête des brevets d'IA générative, selon l'ONU

Les inventeurs en Chine ont déposé la très grande majorité de brevets internationaux pour des innovations utilisant l'intelligence artificielle générative, dont le nombre total dans le monde a été multiplié par huit depuis 2017 (Kirill KUDRYAVTSEV)
Les inventeurs en Chine ont déposé la très grande majorité de brevets internationaux pour des innovations utilisant l'intelligence artificielle générative, dont le nombre total dans le monde a été multiplié par huit depuis 2017 (Kirill KUDRYAVTSEV)

Les inventeurs en Chine ont déposé la très grande majorité de brevets internationaux pour des innovations utilisant l'intelligence artificielle générative, dont le nombre total dans le monde a été multiplié par huit depuis 2017, a révélé l'ONU mercredi.

L'accélération est phénoménale: un quart des 54.000 brevets déposés depuis une décennie pour des innovations en matière d'IA générative, l'ont été l'année dernière, a indiqué l'OMPI dans un rapport.

La GenAI, ou l'intelligence artificielle (IA) générative, "est devenue une technologie révolutionnaire", a souligné le chef de l'OMPI, Daren Tang.

PUBLICITÉ

Le grand public en a réellement pris la mesure avec l'accès libre à ChatGPT à la fin de 2022, bien que le réseau neuronal profond devenu synonyme d'IA soit apparu en 2017.

Depuis, ces programmes informatiques nourris et "entraînés" par des milliards de données arrivent à créer en quelques secondes du texte, de la vidéo, de la musique et aussi des codes informatiques, à partir de requêtes en langage courant.

Les brevets GenAI ne représentent encore que 6% de tous les brevets sur l'IA dans le monde, mais le nombre de dépôts augmente rapidement.

- "En plein essor" -

"C'est un domaine en plein essor", souligne Christopher Harrison, responsable de l'analyse des brevets à l'OMPI.

La technologie alimente une gamme de produits industriels et de consommation, notamment des chatbots comme ChatGPT et Gemini de Google.

Il peut également contribuer à la conception de nouvelles molécules pour le développement de médicaments et permettre la conception et l'optimisation de nouveaux produits.

Le rapport met en exergue l'incroyable vitalité chinoise. Entre 2014 et 2023, plus de 38.000 innovations GenAI sont venues de ce pays sur un total de 54.000.

C'est six fois plus que les Etats-Unis, qui occupent la deuxième place avec 6.276. La Corée du Sud arrive en troisième position, avec 4.155, suivie du Japon avec 3.409.

L'Inde, où 1.350 brevets GenAI ont été déposés, affiche la croissance la plus forte.

Logiquement, des entreprises et entités chinoises arrivent en tête des dépôts. Tencent est sur la première marche du podium suivi de Ping An Insurance, Baidu et de l'Académie chinoise des sciences.

L'américain IBM n'apparaît qu'à la cinquième place, suivi par le chinois Alibaba , Samsung Electronics de Corée du Sud et la maison-mère de Google Alphabet.

ByteDance, la maison-mère de TikTok, et Microsoft occupent les dernières places du top 10.

L'image est le domaine qui a vu le plus de dépôts mais l'OMPI révèle aussi la croissance très forte de tout ce qui concerne molécules, protéines et gènes.

- "Innovateur" -

Pour le chef de l'OMPI, il s'agit de donner "un aperçu de ce qui se passe en amont, afin que nous puissions faire des hypothèses un peu plus éclairées sur ce qui va se passer en aval dans les années à venir".

Il a reconnu qu'il y a avait des dangers comme des pertes d'emplois massives ou de non respect de la propriété intellectuelle.

Si la GenAI "sape la créativité humaine et empêche un créateur humain de gagner sa vie, je pense que ce sera quelque chose auquel nous devrons vraiment faire attention", a dit Daren Tang, espérant que les concepteurs des modèles de GenAI et les créateurs de contenus trouvent un terrain d'entente.

Une telle technologie révolutionnaire, a-t-il insisté, doit maintenir les êtres humains "au centre de l'écosystème de l'innovation".

nl/vog/pta