Publicité
Marchés français ouverture 6 h 15 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    38 903,68
    +116,30 (+0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0878
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,11 (+0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 027,21
    -475,59 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,92
    -21,92 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

ChatGPT va-t-il craquer nos mots de passe ?

En travaillant sur les données, une intelligence artificielle peut cerner nos habitudes, et même proposer des combinaisons de mots de passe que nous aurions potentiellement choisis. À quel point peut-on prendre ce risque au sérieux ?

Les experts de l’intelligence artificielle laissent entendre que de nombreuses tâches quotidiennes seront simplifiées. Doit-on en comprendre que le hacking sera, lui aussi, automatisé ? De nombreux spécialistes en cybersécurité se penchent sur la question. S’il est indéniable aujourd’hui que des outils gratuits comme ChatGPT peuvent aider à fabriquer un malware, l’IA a encore un large potentiel malveillant à découvrir.

Sergey Shykevich, responsable de la recherche sur la menace chez Checkpoint nous indique par exemple que « ChatGPT peut certainement faciliter la vie des cybercriminels, en leur permettant de deviner les mots de passe possibles. Nous avons fait une expérience et fourni à ChatGPT la biographie Wikipédia d’une personne connue, et lui avons demandé de montrer des exemples de mots de passe possibles de cette personne. »

PUBLICITÉ

« Pour compliquer les choses, nous avons également ajouté les critères requis pour le mot de passe, par exemple l’obligation d’avoir des caractères, des chiffres et des symboles spéciaux. Tout cela a fonctionné et nous a fourni des mots de passe potentiels. L’être humain peut bien sûr faire tout cela, mais ChatGPT rend les choses si faciles », ajoute l’expert en cybersécurité.

Nous avons retenté l’expérience avec ChatGPT,

[Lire la suite]