Marchés français ouverture 6 h 33 min
  • Dow Jones

    34 022,04
    -461,68 (-1,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 254,05
    -283,64 (-1,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,25
    -154,37 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,1326
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    50 485,05
    -366,69 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,44
    -15,64 (-1,06 %)
     
  • S&P 500

    4 513,04
    -53,96 (-1,18 %)
     

Chèque carburant: comment le gouvernement prépare ses annonces pour répondre à la grogne

·2 min de lecture

L'exécutif travaille cette semaine sur l'option d'un chèque carburant pour contrer la hausse des prix de l'essence. Selon nos informations, le Premier ministre devrait en dévoiler les contours avant les vacances de la Toussaint.

Sa réponse ne devrait plus tarder. L'exécutif entend rapidement répliquer à la hausse des prix à la pompe, une réponse qui devrait prendre la forme d'un chèque carburant, a appris BFMTV de sources concordantes.

Objectif: une mesure rapide et compréhensible

Une certitude: c'est le Premier ministre qui fera l'annonce. Les services de Matignon travaillent actuellement sur les conditions d'octroi de ce chèque, son ampleur et son déploiement rapide.

Selon nos informations, l'exécutif souhaite que les bénéficiaires dudit chèque puissent voir un réel effet lorsqu'ils effectueront leur plein à la pompe. Ce qui engendrerait une mesure au coût chiffré à "des milliards, de façon inévitable". Le but est aussi que la mesure soit mise en place rapidement, et qu'elle soit compréhensible du grand public.

Un modèle inspiré des Hauts-de-France?

Pour en bénéficier, les conditions seront similaires à celles déjà observées dans les Hauts-de-France, région présidée par Xavier Bertrand: circuler à bord d'un véhicule motorisé pour la majorité de ses déplacements entre domicile ou lieu de travail, être salarié (CDI ou CDD d'au moins un mois) avec un salaire net inférieur ou égal à deux fois le Smic, avoir son lieu de travail à plus de vingt kilomètres de son domicile et ne pas pouvoir bénéficier d'une offre de transports en commun de substitution. Du copier-coller? Côté gouvernement, on assure ne pas s'en être inspiré.

Une prise de parole de Castex

Le gouvernement, s'il ne devrait pas le dévoiler dès ce mardi, doit en tout cas faire l'annonce du chèque-carburant d'ici la fin de la semaine, et pas plus tard. La raison: les départs en vacances pour beaucoup de Français, qui rendraient le message moins audible.

Sur la forme, la présentation se fera au travers d'une prise de parole du chef du gouvernement, un choix pris pour marquer l'importance du sujet. Jean Castex pourrait alors s'exprimer depuis une émission de matinale ou lors d'un journal télévisé à 20 heures.

Cependant, dans l'hypothèse où les équipes de Matignon ne réussiraient pas à aboutir d'ici vendredi à une solution crédible, efficace et compréhensible pour le chèque-carburant, l'annonce serait reportée en début de semaine prochaine.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Hausse des carburants : les prix à la pompe atteignent des records

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles