La bourse ferme dans 3 h 42 min
  • CAC 40

    6 615,38
    +12,84 (+0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 118,74
    +6,41 (+0,16 %)
     
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1903
    -0,0021 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 783,90
    +1,00 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    26 458,46
    -872,71 (-3,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    750,39
    -99,96 (-11,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,15
    -0,51 (-0,69 %)
     
  • DAX

    15 619,07
    +15,83 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 084,78
    +22,49 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • GBP/USD

    1,3902
    -0,0031 (-0,22 %)
     

Casino: Les ventes ralentissent au T3, la France stagne

·2 min de lecture
CASINO: LES VENTES RALENTISSENT AU T3, LA FRANCE STAGNE

PARIS (Reuters) - Casino a annoncé jeudi un ralentissement de ses ventes au troisième trimestre, la stagnation de son activité en France ayant limité l'impact de la forte croissance du Brésil, son deuxième marché après l'Hexagone.

En France (-0,2% en données comparables), la baisse du nombre de touristes à Paris et dans le Sud-Est du pays en juillet, en raison de la pandémie de coronavirus, a pesé sur les performances de Monoprix et Franprix ainsi que sur les hypermarchés Géant. L'activité s'est toutefois redressée en août, selon Casino, pour qui le deuxième confinement du pays devrait avoir, comme lors du premier, un impact positif sur ses ventes.

En Amérique Latine, le chiffre d’affaires du distributeur français affiche en revanche une croissance de +11,6% en données comparables également, porté par le Brésil.

Au total, le chiffre d'affaires de Casino atteint 7,4 milliards d'euros, affichant ainsi une progression de 6,2% en données comparables contre 10,4% au deuxième trimestre.

Casino, qui a procédé à une série de cessions d'actifs et qui contrôle le groupe brésilien Grupo Pao de Acucar, prévoit de réduire sa dette financière brute de plus d'un milliard d'euros à 5,9 milliards en France d'ici fin 2020.

La rentabilité en France s'est améliorée grâce à la progression de 46 millions sur le trimestre du résultat opérationnel (Ebitda), sous l'effet de la réduction des coûts.

Le groupe a jusqu'à présent cédé 2,8 milliards d'euros d'actifs, dont plusieurs centaines de magasins discount Leader Price pour 735 millions d'euros à son rival allemand Aldi. Il a déclaré envisager de procéder à d'autres cessions afin d'atteindre son objectif de 4,5 milliards d'euros.

(Dominique Vidalon et Jean-Michel Bélot, édité par Nicolas Delame)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles