La bourse ferme dans 8 h 15 min
  • CAC 40

    6 229,95
    -4,19 (-0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 993,36
    -0,07 (-0,00 %)
     
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1970
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 764,30
    -2,50 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    51 394,41
    -1 919,10 (-3,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 362,31
    -18,63 (-1,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,70
    +0,24 (+0,38 %)
     
  • DAX

    15 255,33
    +46,18 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 004,12
    +20,62 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 955,33
    +162,19 (+0,56 %)
     
  • GBP/USD

    1,3736
    -0,0049 (-0,35 %)
     

Casino: Hausse des résultats en 2020, nouvelle réduction prévue de la dette

par Dominique Vidalon
·3 min de lecture
CASINO: HAUSSE DES RÉSULTATS EN 2020, NOUVELLE RÉDUCTION PRÉVUE DE LA DETTE

par Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Casino s'est engagé jeudi à améliorer encore sa rentabilité et son niveau de trésorerie cette année et à poursuivre son plan de cession d'actifs pour réduire la dette.

Le PDG, Jean-Charles Naouri, a déclaré avoir pour objectif cette année sur le marché français "une rentabilité fortement améliorée, poursuivant la tendance établie au second semestre 2020".

Après avoir recentré Casino sur des "formats porteurs", le groupe a donné la priorité au développement, notamment grâce à l'ouverture de plus de magasins de proximité et à la croissance du commerce électronique alimentaire.

Le distributeur français a dégagé en 2020 un résultat opérationnel courant de 1,426 milliard d'euros (+25,2% à taux de change constant), soutenu par ses économies de coûts et par la progression de son activité en France et au Brésil, son deuxième marché.

Le chiffre d'affaires total a pour sa part augmenté de 8% à magasins comparables pour atteindre 31,9 milliards d'euros.

A 11h57, le titre reculait de -1,04% à 27,71 euros, alors que l'indice CAC 40 gagnait 0,40%.

Les grands chaînes de distribution ont bénéficié dans le monde entier d'une forte demande des consommateurs, contraints de rester chez eux en raison des mesures de confinement mises en place pour freiner la pandémie.

Les magasins de proximité de Casino dans les centres-villes et le commerce électronique en ont fortement bénéficié.

Le groupe français - qui a vendu des actifs pour réduire sa dette et qui contrôle également Grupo Pao de Acucar au Brésil - a déclaré avoir réduit sa dette brute de 1,3 milliard d'euros à 4,8 milliards fin 2020, un niveau inférieur à son objectif de 5 milliards d'euros.

Le groupe a vendu à ce jour 2,8 milliards d'euros d'actifs, dont plusieurs centaines de magasins à prix réduits Leader Price à son rival allemand Aldi.

Casino a précisé que, compte tenu du succès du développement de son portefeuille d'activités en France, il disposait d'une "optionalité accrue" pour réaliser son plan de cession dont il a confirmé l'objectif de 4,5 milliards d'euros.

Jean-Charles Naouri n'a pas précisé quels actifs pourraient être cédés, ni quand Casino prévoyait d'achever son plan de cession d'actifs.

"Il y a des processus formels en cours. Les actifs de Casino sont tous rentables, ce qui nous rend très confiants (sur la capacité de Casino à respecter le plan)", a-t-il déclaré.

Casino, qui propose de ne pas verser de dividende au titre de 2020, a également déclaré viser une progression de son cash-flow libre cette année (288 millions d'euros en 2020).

Casino a vendu ou fermé des magasins non rentables pour réduire sa dette.

Le groupe mise sur la monétisation des données clients, les économies réalisées sur les achats et une plus grande attention portée au commerce électronique, aux produits bio, aux magasins de proximité et aux services liés à l'énergie pour accroître sa rentabilité.

Casino a élargi son offre en ligne en concluant un accord avec le distributeur britannique en ligne Ocado pour l'utilisation de sa plateforme de gestion des commandes, tandis que sa division de magasins Monoprix a conclu un accord avec Amazon pour la vente de produits alimentaires.

La semaine dernière, son grand rival Carrefour a annoncé une hausse de 16,4 % de son bénéfice d'exploitation récurrent en 2020, à 2,173 milliards d'euros, et a déclaré avoir réalisé sa meilleure performance de vente depuis 20 ans. [nL8N2KO1O2]

(Dominique Vidalon et Jean-Michel Bélot, édité par Nicolas Delame)