Marchés français ouverture 46 min
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1671
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 143,93
    -442,67 (-1,80 %)
     
  • BTC-EUR

    11 319,43
    -229,75 (-1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    258,98
    +16,30 (+6,72 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     

Carte bancaire, chèque, sans contact : quels sont les moyens de paiement les plus fraudés ?

Vincent MIGNOT
·1 min de lecture

Pour classer les différents moyens de paiement, nous avons regardé leurs taux de fraude, calculés en rapportant les montants détournés par les fraudeurs au volume global des paiements effectués. Une précision toutefois : un taux de fraude ne signifie pas forcément que l’usage de moyen de paiement en lui-même est risqué. Exemple : il n’est pas particulièrement dangereux de payer sur internet par carte bancaire, en particulier sur les grands sites d’e-commerce dont les systèmes de sécurité sont généralement solides. En revanche, les fraudeurs qui parviennent à récupérer des coordonnées de carte bancaire par d’autres moyens (hacking de sites, phishing, etc.) les utilisent plus souvent pour faire des achats en ligne qu’en magasin physique, tout simplement parce que c’est beaucoup plus simple.

1. Le virement SEPA (1 euro fraudé pour 166 660 euros payés)

Peu utilisé pour payer au quotidien (sauf certains achats de gros montants et remboursements de proches), le virement SEPA est de loin le moyen de paiement le plus imperméable à la fraude, avec un taux de 0,0006%, soit un euro fraudé pour 166 660 euros payés. Ce taux, toutefois, a tendance à augmenter. Et dans sa version instantanée, qui commence à se démocratiser, le virement SEPA est nettement plus exposé, comme on le verra plus loin.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : ces nouveaux fonds euros qui changent la donne
- Impôts : ces 9 taxes et niches fiscales bientôt supprimées
- Forfait et téléphone : quels seront les effets de la 5G sur votre porte-monnaie ?