La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0437
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 777,37
    -1 040,01 (-3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    667,04
    +424,36 (+174,87 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Carlos Ghosn suspecté d'être au cœur d'un vaste système de rétrocommissions

Le 22 avril dernier, le parquet de Nanterre émettait un mandat d'arrêt international contre Carlos Ghosn pour abus de biens sociaux et blanchiment d'argent. Il était visé par la justice française, ainsi que quatre responsables du distributeur automobile omanais Suhail Bahwan Automobiles (SBA). S'il conteste les faits, comme Capital le relayait, "pas un yen de Nissan et pas un euro de Renault n'a été détourné au profit de Carlos Ghosn", expliquait d'ailleurs un de ses avocats, Jean Tamalet. En France, Carlos Ghosn est visé par deux instructions, à Paris et à Nanterre, en région parisienne. Au cœur de l'enquête : le fondateur de SBA Suhail Bahwan, ses deux fils, et un ex-directeur général sont soupçonnés de "blanchiment en bande organisée".

Et trois d'entre eux sont mis en cause pour "abus de biens sociaux" et "corruption active" : le milliardaire Suhail Bahwan, son fils Ahmed, et Divyendu Kumar, directeur général de 2008 à 2018. Le bénéficiaire serait Carlos Ghosn. Suhail Bahwan "conteste formellement avoir pris part (...) aux infractions visées par le mandat d'arrêt", a déclaré à l'AFP son avocat Christophe Ingrain. Ses fils et l'ex-directeur général n'ont pu être joints. D'après une source proche de l'enquête, des indices graves ou concordants permettent de soupçonner que Carlos Ghosn ordonnait le versement de primes de Renault au distributeur SBA, "maquillées par un certain nombre d'écritures comptables tels que des bonus, des reprises sur stock", et dont une partie était ensuite (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un notaire devant les assises pour avoir détourné pendant des années des héritages
Le taux (probable) du Livret A au 1er août, pourquoi les aides à la rénovation énergétique chutent… Le flash éco du jour
Guerre en Ukraine : l'UE se prépare à une rupture de ses approvisionnements en gaz russe
Il découvre une toile de maître au fond de son grenier
Covid-19 : des chercheurs ont peut-être découvert pourquoi certains enfants font des cas graves

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles