La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 180,41
    -72,72 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0564
    -0,0023 (-0,22 %)
     
  • Gold future

    1 842,10
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    27 686,53
    -944,99 (-3,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,90
    -22,47 (-3,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    112,70
    +0,49 (+0,44 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 296,21
    -92,29 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    3 887,84
    -12,95 (-0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2486
    +0,0011 (+0,09 %)
     

Carlos Ghosn nie tout détournement, Renault fustige une "tentative ahurissante" de "s’exonérer de toute responsabilité"

·1 min de lecture

Depuis vendredi 22 avril, Carlos Ghosn est visé par un mandat d'arrêt international délivré par la justice française. Comme Capital le relayait, il est poursuivi pour abus de biens sociaux et blanchiment, selon le parquet de Nanterre. Alors qu'il devait être jugé à Tokyo, il est réfugié depuis 2019 au Liban à la suite de sa rocambolesque évasion. Mais la justice française s'intéresse de près à 15 millions d'euros de paiements considérés comme suspects entre RNBV et le distributeur du constructeur automobile français à Oman, Suhail Bahwan Automobiles (SBA).

Interrogé par le Journal du dimanche, l'ancien patron du groupe franco-japonais se dédouane et ne comprend pas le timing de ce mandat d'arrêt international. "Je ne peux pas être mis en examen étant dans l’impossibilité de venir en France. Le Liban me contraint à rester sur son territoire en raison des accusations portées contre moi par le Japon", souligne-t-il. Il fustige aussi des "violations répétées et perturbantes du secret de l’instruction". Sur les accusations de détournement, Carlos Ghosn est clair et nie en bloc : "Je conteste tout détournement. Cette somme correspond à des contrats commerciaux en bonne et due forme passés avec le concessionnaire", lâche-t-il, en expliquant que tous les montants "ont été vérifiés" par Renault. Il ajoute : "Prétendre dans ces conditions qu’il y avait une caisse noire est assez risible."

Dans cette interview accordée au JDD, Carlos Ghosn pointe du doigt les relations entre Renault et SBA. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Demande de passeport : démarches, délai et coût
La défense de Carlos Ghosn ne passe pas auprès de Renault, une belle prime pour quitter son poste ... Le flash éco du jour
Yvelines : l'escroc s'enrichissait en piégeant les colis qu'il retournait aux sites de vente en ligne
Ce pays enregistre son tout premier décès dû au Covid-19
Régulation numérique : Thierry Breton somme les Gafam de "s'adapter aux règles" de l'Union européenne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles