Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 492,28
    +110,06 (+0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 370,71
    -3,14 (-0,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

CARBIOS présente ses résultats annuels 2023 et confirme le calendrier 2024 de son déploiement industriel et commercial

Carbios
Carbios



  • Solide structure financière du Groupe CARBIOS : position de trésorerie de 192 millions d’euros au 31 décembre 2023

  • Avancée de la construction, en France, de la première usine au monde de biorecyclage du PET1 : progression des travaux conforme aux objectifs de livraison pour nos clients dès 2026

  • Vente de licences : équipes commerciales déployées à l’international sur plus de dix pays, perspectives de plusieurs partenariats dès 2024

Clermont-Ferrand (France), le 11 avril 2024 (06h45 CEST). CARBIOS, (Euronext Growth Paris : ALCRB), pionnière dans le développement et l'industrialisation de technologies biologiques pour réinventer le cycle de vie des plastiques et des textiles annonce aujourd’hui ses résultats annuels clos le 31 décembre 2023, arrêtés par le Conseil d’administration de la Société en date du 10 avril 2024.

PUBLICITÉ

Emmanuel Ladent, Directeur Général de CARBIOS : « L’année 2023 a été marquée par des avancées scientifiques et opérationnelles majeures. En particulier, le début des travaux de construction, en France, de la première usine au monde de biorecyclage du PET, dont le début de production en 2026 nous permettra de servir les nombreux clients qui attendent nos produits, mais aussi la signature d’une alliance mutuellement exclusive avec Novonesis garantissant l’approvisionnement en enzymes de notre usine de Longlaville et de toutes les futures usines exploitées sous licences. Nous avons également franchi une étape importante pour le recyclage des textiles en polyester avec le développement et la mise en place d'une ligne de préparation textile entièrement intégrée et automatisée. Je tiens à saluer l’engagement de nos collaborateurs, ainsi que l’ensemble de nos partenaires pour leur contribution à faire de CARBIOS un futur leader mondial sur le marché du r-PET. »

Pascal Bricout, Directeur de la Stratégie et des Finances de CARBIOS ajoute : « Au cours de l’exercice 2023, nous avons consolidé notre structure financière pour accompagner le déploiement industriel et commercial de nos technologies et accélérer notre R&D sur d’autres familles de polymères et notamment les polyamides et les polyoléfines. Nous avons réalisé avec succès une augmentation de capital avec droits préférentiels de souscription pour un montant brut de 141 millions d'euros, la plus importante levée de fonds sur Euronext Growth depuis 2015. Nous avons également obtenu un financement à recevoir de 54 millions d'euros de l'État français via France 2030 et de la Région Grand-Est, dont la majeure partie sera allouée à la construction de l’usine à Longlaville, dont la première pierre est prévue le 25 avril. Nous disposons aujourd’hui des ressources nécessaires pour avancer la construction de notre première usine et pour contribuer au déploiement commercial et international de nos activités. »

Un webcast et une conférence téléphonique se tiendront aujourd’hui à 11h00 (CEST)
Emmanuel LADENT – Directeur Général / Pascal BRICOUT – Directeur de la Stratégie et des Finances
Accès à l’évènement : https://edge.media-server.com/mmc/p/cyrcdmu8
France Dial-in : +33 170918704                 UK Dial-in : +44 1 212818004         USA Dial-in : +1 718 7058796

RESULTATS ET COMMENTAIRES SUR L’ACTIVITE POUR L’EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2023

Les états financiers de la Société au 31 décembre 2023 sont présentés conformément aux normes IFRS (International Financial Reporting Standards) telles que publiées par l’International Accounting Standards Board (IASB) et adoptées par l’Union européenne.

Au titre des exercices 2022 et 2023, ces comptes consolidés aux normes IFRS comprennent les comptes de CARBIOS, société mère, ainsi que les comptes de ses filiales Carbiolice et CARBIOS 542 en intégration globale. Le groupe formé par les sociétés CARBIOS, Carbiolice et CARBIOS 54 est ci-après dénommé le « Groupe ».

Ces états financiers IFRS du Groupe ont été établis afin de proposer une information financière de qualité, conforme à celle proposée par des sociétés comparables et sur la base de standards internationaux.

Compte de résultat consolidé :

Compte de résultat consolidé (en milliers d’euros)

 

31/12/2023

 

31/12/2022

 

 

 

12 mois

 

12 mois

 

Chiffre d’affaires

 

24

 

70

 

Frais de recherche et développement, nets

 

-10 958

 

-12 993

 

Frais de recherche et développement

 

-18 830

 

-19 057

 

Subventions et autres produits de l'activité

 

5 385

 

4 776

 

Capitalisation des frais de développement  

 

2 487

 

1 287

 

Frais commerciaux et marketing

 

-5 809

 

-4 373

 

Frais généraux et administratifs

 

-12 134

 

-8 807

 

Charges opérationnelles

 

-28 902

 

-26 173

 

Autres produits et charges opérationnels

 

-

 

2

 

Résultat opérationnel

 

-28 878

 

-26 101

 

Résultat financier

 

1 655

 

-1 640

 

Résultat avant impôt

 

-27 224

 

-27 741

 

Impôt sur le résultat

 

-

 

-

 

Quote-part du résultat des sociétés mises en équivalence

 

-

 

-

 

Résultat net de la période

 

-27 224

 

-27 741

 


  • Chiffre d’affaires, selon la norme IFRS 15

Au titre des exercices 2022 et 2023, le chiffre d’affaires comptabilisé au sens IFRS 15 concerne des études de faisabilité, des tests et des prestations de recherche avec obligation de performance, ainsi que des livraisons de matières premières et d’échantillons de CARBIOS Active par Carbiolice.

Au 31 décembre 2023, le chiffre d’affaires du Groupe s’est établi à 24 K€ contre 70 K€ au 31 décembre 2022.

  • Charges opérationnelles courantes

Dans le cadre de la présentation de ses comptes consolidés en IFRS, le Groupe présente un compte de résultat par destination. Ainsi, les charges opérationnelles courantes sont catégorisées et présentées dans le compte de résultat en : Frais de recherche et développement, nets, en Frais commerciaux et marketing ainsi qu’en Frais généraux et administratifs.

Pour 2023, les charges opérationnelles s’élèvent à 28 902 K€ contre 26 173 K€ pour 2022.

Pour accompagner la croissance de ses activités, l’effectif de la Société est passé de 104 personnes au 31 décembre 2022 à 134 personnes fin 2023.

Frais de Recherche & Développement nets : Le Groupe a poursuivi ses efforts de recherche et développement sur l’ensemble de ses thématiques d’innovation et en particulier sur le biorecyclage des plastiques et fibres de polyester PET. Les frais de recherche et développement nets se sont élevés à 10 958 K€ en 2023 contre 12 993 K€ en 2022.

Au titre de l’exercice 2023 :

  • Concernant les Frais de recherche et développement, le Groupe a engagé 18 958 K€ de dépenses. La légère diminution des dépenses s’explique principalement par le lancement du projet OPTI-ZYME financé par l’ADEME où les partenaires académiques du Groupe sont financés directement au travers dudit projet. En outre, du fait de l’avancée du projet de construction de l’usine, les dépenses d’ingénierie ne sont désormais plus comptabilisées en charges, mais directement capitalisées en compte d’immobilisation. Enfin, pour mener à bien ses projets de R&D et industriel, la Société continue de renforcer ses équipes expliquant l’augmentation des charges de personnel en 2023.

  • Concernant les Subventions et autres produits de l'activité, le Groupe a constaté 5 385 K€ venant compenser en partie les frais de R&D. Ce poste comprend notamment des montants de crédit impôt recherche (« CIR ») à recevoir de 2 543 K€ pour CARBIOS et 672 K€ pour Carbiolice au titre de l’exercice 2023 (contre respectivement 2 538 K€ et 655 K€ en 2022), ainsi que des aides perçues sur l’année avec notamment le lancement du projet OPTI-ZYME financé par l’ADEME.

  • Enfin, le Groupe a continué de capitaliser des Frais de développement relatifs au projet de recyclage enzymatique du PET, à hauteur de 2 487 K€ en 2023.

Frais commerciaux et marketing : Les frais commerciaux et marketing s’élèvent à 5 809 K€ sur l’exercice 2023 contre 4 373 K€ en 2022. Cette hausse provient principalement des efforts réalisés par la Société pour adresser le marché et vendre ses licences dans un futur proche. Le Groupe poursuit également son travail de structuration avec un renforcement des équipes en vue d’être en capacité d’atteindre ses objectifs de développement en France et à l’international.

Frais généraux et administratifs : Au titre de l’exercice 2023, les frais généraux et administratifs s’élèvent à
12 134 K€, contre 8 807 K€ sur l’exercice précédent. Cette hausse s’explique principalement par le renforcement des équipes dédiées au projet de construction de l’usine et au recours accru à des conseils extérieurs pour poursuivre la structuration du Groupe sur des thématiques variées (recrutement, QHSE, RSE, informatique…).

Bilan simplifié :

Etat de situation financière consolidée (en milliers d’euros)

 

31/12/2023



 

31/12/2022



 

 

ACTIF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Goodwill

 

20 583

 

20 583

Immobilisations incorporelles

 

21 874

 

22 457

Immobilisations corporelles

 

49 199

 

24 965

Droits d'utilisation

 

6 175

 

6 765

Actifs financiers

 

1 219

 

906

Actifs non courants

 

99 049

 

75 674

 

 

 

 

 

Créances clients

 

6

 

57

Stocks

 

511

 

-

Autres actifs courants

 

10 621

 

7 670

Trésorerie et équivalents de trésorerie

 

191 821

 

100 557

Actifs courants

 

202 009

 

108 284

 

 

 

 

 

Total Actif

 

302 009

 

183 959


Etat de situation financière consolidée (en milliers d’euros)

 

31/12/2023



 

31/12/2022



 

 

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Capital

 

11 786

 

7 870

Primes d'émission et d'apport

 

276 569

 

146 968

Réserves consolidées

 

-2 900

 

-5 482

Report à nouveau

 

-23 917

 

3 826

Résultat net - part attribuable aux actionnaires de la société mère

 

-27 224

 

-27 741

Capitaux propres

 

234 314

 

125 441

 

 

 

 

 

Provisions non courantes

 

216

 

184

Emprunts et dettes financières non courantes

 

39 226

 

35 395

Dettes de loyers non courantes

 

4 639

 

5 142

Autres passifs non courants

 

449

 

546

Impôts différés passifs

 

1 694

 

1 694

Passifs non courants

 

46 224

 

42 961

 

 

 

 

 

Provisions courantes

 

-

 

-

Emprunts et dettes financières courantes

 

3 524

 

2 782

Dettes de loyers courantes

 

1 232

 

1 346

Dettes fournisseurs

 

4 829

 

4 021

Autres passifs courants

 

11 888

 

7 408

Passifs courants

 

21 472

 

15 557

 

 

 

 

 

Total Passif et capitaux propres

 

302 009

 

183 959

Au 31 décembre 2023, le montant de la trésorerie et équivalents de trésorerie détenus par le Groupe s’élevait à 192 millions d’euros, contre 101 millions d’euros au 31 décembre 2022.

Les autres éléments clés du bilan consolidé au 31 décembre 2023 sont :

  • Un Goodwill de 20,6 millions d’euros correspondant à l’écart d’acquisition calculé entre la valeur marché de la société Carbiolice et les actifs nets acquis ; les tests de dépréciation réalisés en 2023 ne venant pas remettre en cause ce montant.

  • Des immobilisations incorporelles d’une valeur nette comptable de 21,9 millions d’euros.

Conformément à sa politique de sécurisation de la propriété intellectuelle, CARBIOS a poursuivi l’enrichissement de son portefeuille de propriété intellectuelle avec 5 nouvelles familles de brevets. Le Groupe dispose ainsi de 58 familles de brevets au 31 décembre 2023.

Conséquence de l’intégration globale de Carbiolice en 2021, 22,3 millions d’euros avaient également été comptabilisés au titre de l’allocation du prix d’acquisition de cette dernière, avec une situation nette des amortissements de 18 millions d’euros au 31/12/2023, comprenant ainsi :

  • 10,1 millions d’euros nets (12,5 millions d’euros bruts) de licence de technologie (ou « droits réacquis »). Au regard de la norme IFRS 3, le contrat de licence de technologie entre CARBIOS et Carbiolice constitue une situation de relation préexistante ouvrant droit à la reconnaissance d’un actif de droit réacquis qui a été valorisé selon la méthode des flux de trésorerie attendus ; et

  • 7,9 millions d’euros nets (9,8 millions d’euros bruts) de valeur de marché de la technologie acquise (Technologie Masterbatch) valorisée par la méthode des redevances et coûts de reconstitution.

  • Des immobilisations corporelles s’élevant à 49,2 millions d’euros contre 25 millions d’euros au 31 décembre 2022. Cette forte hausse est principalement attribuable :

    • aux investissements d’une valeur de 21 millions d’euros liées au projet de construction de la première usine biorecyclage de PET au travers de CARBIOS 54 ;

    • à la poursuite des investissements au sein du démonstrateur industriel. Ces immobilisations corporelles sont également composées d’opération de lease-backs (« cession-bail ») liés au démonstrateur industriel. Au 31 décembre 2023, l’opération couvre 4,3 millions d’euros de matériel amorti sur une durée de 10 ans, s’ajoutant ainsi aux 1,5 million d’euros sur l’exercice précédent ; et

    • en outre, la société a investi près de 2,1 millions d’euros dans la rénovation du bâtiment accueillant la ligne de production de sa filiale Carbiolice ainsi que la ligne de préparation textiles, sur le site de Cataroux à Clermont-Ferrand.

  • Des droits d’utilisation pour 6,2 millions d’euros correspondant à la valeur de marché des biens mobiliers et immobiliers dont le Groupe jouit au travers de ses différents contrats de location. A noter, qu’en contrepartie, sont constatés des « dettes de loyers » au passif du bilan en guise de financement desdits biens ; et

  • Des capitaux propres s’élevant à 234,3 millions d’euros, contre 125,4 millions d’euros de capitaux propres au 31 décembre 2022, incluant notamment le produit net de l’augmentation de capital de 141 millions d’euros réalisée avec succès en juillet 2023 auprès d’investisseurs français et internationaux.

Flux de trésorerie :

Tableau des flux de trésorerie consolidés

 

31/12/2023

 

31/12/2022

Montants en milliers d’euros

 

12 mois

 

12 mois

 

 

 

 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture

 

100 556

 

104 956

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles

 

-22 589

 

-21 820

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

 

-22 391

 

-9 327

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

 

136 246

 

26 747

Variation de la trésorerie

 

91 265

 

-4 398

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture

 

191 821

 

100 557

Bénéficiant du produit net des 141 millions d’euros levés en 2023, le Groupe dispose d’une trésorerie s’élevant à 192 millions d’euros au 31 décembre 2023, lui permettant de poursuivre ses développements au-delà des 12 prochains mois.

Faits marquants de l’exercice 2023 et évènements postérieurs à la clôture

Construction, en France, de la première usine de biorecyclage du PET au monde

Au cours de l’exercice 2023, nous avons engagé les partenariats nécessaires pour mener à bien la construction, en France, de la première usine de biorecyclage du PET au monde. Cette unité industrielle, dont la construction démarre à Longlaville (permis accordé en octobre 2023 et première pierre le 25 avril 2024), est situé à la frontière avec le Luxembourg, l’Allemagne et la Belgique, qui comptent parmi les pays les plus avancés en matière de tri des déchets. Elle est conçue pour traiter 50 000 tonnes de déchets PET par an, soit l’équivalent de 2 milliards de bouteilles ou 2,5 milliards de barquettes. Cette usine servira en outre à conforter le modèle économique de la Société qui consiste à licencier sa technologie à des industriels qui construiront leurs propres usines mais aussi à renforcer le savoir-faire de la Société dans sa stratégie de déploiement industriel et commercial via la concession de licences à l’international.

En juin 2023, nous avons signé un Protocole d'intention (« non-binding MOU ») avec Indorama Ventures en vue d’une prise de participation minoritaire dans cette première usine de biorecyclage du PET.

En octobre 2023, nous avons obtenu le permis de construire et l’autorisation d’exploitation pour l’usine de biorecyclage du PET, permettant ainsi le démarrage de la construction. En février 2024, nous avons finalisé l’acquisition auprès d’Indorama Ventures de 13,7 hectares de terrain adjacent à leur site de production de PET de Longlaville. Ce terrain sur lequel sera construit l’usine offre la possibilité de doubler la capacité de l’installation.

Grâce à l’obtention simultanée du permis de construire et d’exploiter, les travaux de construction ainsi que le recrutement et la formation du personnel peuvent se poursuivre conformément au planning. Cette installation de pointe ouvrira la voie à une économie circulaire du PET en fournissant une solution à l’échelle industrielle pour le recyclage enzymatique des déchets PET. Notre technologie de recyclage offre une matière première alternative aux monomères vierges d’origine fossile, permettant aux producteurs de PET, aux industriels de la chimie, aux société de gestion des déchets, aux entités publiques et aux marques de répondre aux exigences réglementaires et de respecter leurs engagements en matière de développement durable.

En février 2024, CARBIOS et la société De Smet Engineers & Contractors (DSEC) ont annoncé leur collaboration pour mener à bien la construction de la première usine de biorecyclage du PET au monde. Dans le cadre de cet accord, De Smet s'est vu confier la gestion du projet et l'ingénierie détaillée, y compris l'assistance à l'approvisionnement et la gestion des partenaires de CARBIOS, afin d'assurer l'exécution de la construction de l'usine de Longlaville (France).

Financements

En mai 2023, CARBIOS a annoncé la sélection de son projet par l’Etat en vue de l’obtention d’un financement à hauteur de 30 millions d’euros par l’Etat dans le cadre de France 2030, ainsi que 12,5 millions d’euros par la Région Grand-Est3.

Conjointement à ce soutien, CARBIOS s’est vue octroyée un financement de 11,4 millions d’euros par l’Etat dans le cadre de France 2030, dont 8,2 millions d’euros directement pour CARBIOS (5 millions d’euros sous forme d’avances remboursables) et 3,2 millions d’euros pour ses partenaires académiques INRAE, INSA et CNRS via les unités mixtes de service TWB et de recherche TBI. Cette aide permettra la poursuite des recherches d’optimisation et d’amélioration continue des technologies enzymatiques développées par CARBIOS, ainsi que l’exploration de nouvelles solutions de rupture.

En juillet 2023, CARBIOS a annoncé le succès de son augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription pour un montant brut d’environ 141 millions d’euros4. Environ 85% du produit net de l’émission doit servir à financer la construction de l’usine de biorecyclage du PET pour laquelle l'investissement a été estimé en juin 2023 à environ 230 millions d'euros (étape FEL 3).

Ligne de préparation textiles

En octobre 2023, CARBIOS a inauguré une ligne de préparation de textiles au sein de son démonstrateur industriel à Clermont-Ferrand. Le textile en polyester représente deux tiers du marché mondial du PET qui est estimé à environ 100 millions de tonnes. Seuls 13% des déchets textiles sont actuellement recyclés et 1% recyclés « fibre à fibre »5,6. Pour fluidifier l’étape essentielle de préparation de textiles, actuellement réalisée majoritairement à la main ou sur plusieurs lignes, CARBIOS a mis au point une ligne intégrée et automatisée permettant, à partir de vêtements usagés ou de chutes de production, de produire des déchets textiles aptes à être dépolymérisés avec son procédé de biorecyclage par voie enzymatique. Cette ligne brevetée intègre l’ensemble des étapes de préparation (déchiquetage et extraction des points durs tels que boutons ou fermetures), et dote CARBIOS d’un outil de développement performant et évolutif.

Autres faits marquants des opérations 

  • Alliance stratégique avec Novonesis

En janvier 2023, nous avons annoncé le renforcement de notre partenariat stratégique avec Novonesis au travers de la signature d’un accord exclusif et à long-terme garantissant la production et l'approvisionnement des enzymes propriétaires de CARBIOS à l'échelle industrielle pour notre première usine de biorecyclage du PET et tous nos futurs licenciés.

  • Mise à disposition de la documentation de licence

En avril 2023, nous avons finalisé la documentation d’ingénierie7 permettant de fournir à nos futurs licenciés les informations nécessaires pour les futures installations industrielles. Cette nouvelle étape dans le déploiement de notre technologie de biorecyclage du PET est le résultat du succès des opérations menées au démonstrateur et constitue le point de départ pour la conclusion de premiers accords de licences en 2024. Il permettra aux futurs licenciés de CARBIOS de concevoir, construire et exploiter de manière fiable leurs propres usines de biorecyclage du PET.

  • Sécurisation d’accords d’approvisionnements avec Citeo et Landbell Group

En avril 2023, nous avons sécurisé une première source d’approvisionnement avec Citeo pour notre usine de biorecyclage du PET. Cet accord à long-terme porte sur l’approvisionnement en déchets PET de type barquettes multicouches et monocouche. Ces déchets PET seront recyclés dans notre usine dont le début de production est prévu en 2026.

En février 2024, CARBIOS et Landbell Group, opérateur mondial de plus de 40 organisations de responsabilité des producteurs (OPR), ont annoncé la signature d'un protocole d'intention pour l’approvisionnement de l’usine de Longlaville à hauteur de 15 000 tonnes par an de déchets PET post-consommation préparés à compter de 2026.

A travers le partenariat avec Landbell Group en Allemagne, l’appel d’offres de Citeo remporté en France et le protocole d'intention avec Indorama Ventures, CARBIOS aura trouvé plus de 70 % des matières premières nécessaires pour atteindre une capacité de traitement de 50 000 tonnes par an lorsque l’usine de Longlaville fonctionnera à plein régime.

Consortium textile

En février 2023, le groupe PVH a rejoint le Consortium textile fondé par CARBIOS avec On, Patagonia, PUMA et Salomon. Déterminés à accélérer la transition de l’industrie textile vers une économie circulaire, les membres du Consortium collaborent pour tester et optimiser la technologie révolutionnaire de biorecyclage de CARBIOS sur leurs produits. L’ambition commune des acteurs de ce Consortium est d’instaurer une vraie circularité dans cette industrie en innovant pour recycler les fibres d’un produit pour un autre et ainsi réduire le problème des déchets textiles dans une approche collaborative permettant de créer un futur plus durable.

Fondation Ellen MacArthur et Paris Good Fashion

En mars 2023, CARBIOS a rejoint le réseau de la Fondation Ellen MacArthur avec laquelle la Société partage l'engagement d’accélérer la transition vers une économie circulaire, notamment dans les domaines du plastique et de la mode. En rejoignant le réseau de la Fondation Ellen MacArthur, CARBIOS sera en contact avec d'autres leaders au sein du réseau d'économie circulaire de la Fondation composé d'entreprises, de décideurs politiques, de chercheurs, d'innovateurs et de leaders d'opinion du monde entier.

En mars 2024, CARBIOS a annoncé son adhésion à Paris Good Fashion, l’association qui fédère plus de 100 acteurs français du secteur, marques, designers, experts, autour de leur engagement pour une mode durable. CARBIOS est le premier fournisseur de technologie de recyclage à adhérer à l’association, démontrant ainsi l’importance accordée par le secteur au recyclage pour parvenir à la circularité des textiles. CARBIOS s’impliquera particulièrement au sein de l’association dans le cadre du projet de création d’un groupe de travail dédié au développement d’une filière « fibre-à-fibre », l’une des priorités phares des cinq prochaines années de Paris Good Fashion. Alors que seulement 1 % des textiles est actuellement recyclé fibre-à-fibre, c’est-à-dire de façon circulaire, ce groupe de travail étudiera les leviers permettant d’augmenter la part significative de fibres recyclées dans l'industrie.

Technologie et Propriété Intellectuelle

En février 2023, nous avons clôturé avec succès l’étape clé finale du projet de recherche CE-PET, co-financé par l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, désormais intégré à France 2030, et opéré par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). Dans le cadre de ce projet, CARBIOS est intervenu en qualité de Chef de file aux côtés de son partenaire académique INRAE8-TWB (Toulouse White Biotechnology). Le projet CE-PET, d’une durée de 4 ans, a permis de démontrer la capacité de CARBIOS à recycler des déchets complexes par voie enzymatique pour produire de nouvelles bouteilles et fibres.

En mars 2023, les chercheurs de CARBIOS et du Toulouse Biotechnology Institute (TBI), ainsi que deux éminents professeurs en sciences des polymères de l’Université de Bordeaux ont publié dans Chemical Reviews un article intitulé « Enzymes’ power for plastics degradation » (La puissance des enzymes pour dégrader les plastiques). L’article est une revue exhaustive et critique citant près de 700 références de travaux de recherche publiés jusqu’à présent sur la dégradation enzymatique de tout type de plastiques (PET, PLA, polyoléfines, polyuréthanes, polyamides).

En avril 2023, nous avons annoncé le développement d’un criblage microfluidique à ultra haut débit d'enzymes dépolymérisant le PET, en partenariat avec le Centre de Recherche Paul Pascal (une unité mixte de recherche du CNRS et de l’Université de Bordeaux, spécialiste de la microfluidique). Cette technologie de pointe permet de cribler des millions d’enzymes en une journée contre quelques milliers par semaine avec les technologies conventionnelles, accélérant le processus d’optimisation d’enzymes dégradant le PET. Cet avantage compétitif considérable permet à CARBIOS de réduire le délai entre la phase R&D et la production de ses enzymes propriétaires, et ainsi de développer plus rapidement des solutions concrètes à la pollution plastique.

En octobre 2023, CARBIOS a également annoncé la publication dans ACS Catalysis, d’un article intitulé « Assessment of Four Engineered PET Degrading Enzymes Considering Large-Scale Industrial Applications » (Évaluation de quatre enzymes de dégradation du PET pour des applications industrielles à grande échelle). L’article démontre que l’enzyme LCCICCG de CARBIOS (publiée dans Nature en 2020) surclasse les trois concurrentes considérées comme les plus prometteuses dans la littérature scientifique : deux variants de l’enzyme IsPETase produites par Ideonella sakaiensis décrits par l’Université de Manchester et par l’Université d’Austin au Texas et un variant de PES-H1 (aussi connue sous le nom de PHL7) décrit par l’Université de Greifswald.

A date, le portefeuille de propriété intellectuel de CARBIOS possède 398 titres constituant 58 familles de brevets avec une forte couverture internationale pour son innovation de recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET et sa technologie de biodégradation du PLA.

Politique RSE

En juin 2023, CARBIOS a inscrit sa Raison d’Être dans ses Statuts, comme le permet la loi PACTE de 2019, à la suite du vote de l’Assemblée Générale du 22 juin 2023, à savoir « générer un impact social, sociétal et environnemental positif
et significatif dans l’exercice de ses activités ». Cette Raison d’Être sous-tend l’activité de CARBIOS qui répond à l’urgence environnementale que constitue la lutte contre la pollution plastique.

En décembre 2023, nous avons publié notre second rapport de durabilité. A l’image du précédent, ce rapport ne constitue une obligation de publication pour le Groupe mais confirme l’engagement et la volonté de transparence de CARBIOS en matière d’initiatives environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Au-delà du développement industriel de ses technologies innovantes, le Groupe partage au travers de ce rapport ses avancées et ses ambitions pour l’avenir.

En avril 2024, CARBIOS a annoncé le vif succès de son premier plan d’actionnariat salarié au bénéfice de l’ensemble des collaborateurs du Groupe adhérents au plan d’épargne salariale en France. Ce plan d’actionnariat salarié, lancé le 12 février 2024 a été souscrit par 123 salariés, soit 88,49% de l'effectif salarié concerné et a ainsi permis d’associer les collaborateurs au développement et à la performance du Groupe. Il contribue à porter l’actionnariat salarié de CARBIOS, au sens de l’article L. 225-102 du Code de commerce, aux environs de 0,08% du capital.

Renforcement de la gouvernance

Evolution du Conseil d’administration

En février 2023, CARBIOS a annoncé la cooptation au sein de son Conseil d’administration de Madame Karine AUCLAIR (Professeur de Chimie à l’Université McGill), de Monsieur Mateus SCHREINER GARCEZ LOPES (Directeur monde de la transition énergétique et des investissements chez Raizen), de Madame Amandine DE SOUZA (Directrice Générale leboncoin) et de Madame Sandrine CONSEILLER (Directrice de De Beers Brands et ancienne PDG d’Aigle) en qualité d'administrateurs indépendants.

A date, la Société dispose de 7 administrateurs indépendants, soit 63,64% du nombre total d’administrateurs.

Evolution du Comité Exécutif

En octobre 2023, nous avons renforcé notre équipe de direction avec la nomination de Bénédicte Garbil en qualité de Directrice des Affaires Institutionnelles et du Développement Durable. En tant que membre du Comité Exécutif de CARBIOS, Bénédicte supervise trois domaines stratégiques : Affaires publiques, Affaires Institutionnelles et Développement Durable. Au titre des Affaires Institutionnelles, elle supervise les fonctions Communication, Règlementaire, Gestion de projets et Financement de l’innovation. Au titre du Développement Durable, elle supervise les fonctions RSE9, QHSE10 et ACV11.

Distinction

En mai 2023, CARBIOS a été sélectionnée pour représenter l’innovation française au 6ème Sommet « Choose France » au Château de Versailles. « Choose France » est un sommet international dédié à l’attractivité de la France, une initiative d’Emmanuel Macron, Président de la République française. À cette occasion, CARBIOS a également annoncé avoir rejoint la communauté du Coq Vert lancée par Bpifrance en partenariat avec l’ADEME et le Ministère de la transition écologique, pour échanger entre dirigeants engagés et avancer son déploiement international.

En novembre 2023, CARBIOS et L’Oréal ont remporté le « Pioneer Awards » dans la catégorie Industrie, décerné par la Fondation Solar Impulse au premier World Alliance Summit. Ce prix prestigieux a été attribué à CARBIOS pour sa solution de recyclage enzymatique du PET, labellisée « Efficient Solution » par la Fondation Solar Impulse depuis 2019, et à L'Oréal pour avoir utilisé cette technologie de rupture pour la première fois dans prototype de flacon cosmétique. La solution de CARBIOS offre aux marques une alternative au plastique pétro-sourcé et contribue à l’atteinte de leurs engagements de développement durable.

En mars 2024, CARBIOS s’est vu attribuer le prix Euronext de la meilleure opération secondaire Small & Midcap 2023. Cette distinction vient récompenser le succès rencontré par l'augmentation de capital avec maintien du droit de préférentiel de souscription d’un montant brut d’environ 141 millions d’euros qui constitue la plus importante opération réalisée sur Euronext Growth depuis 2015.

Perspectives : confirmation des objectifs industriels et commerciaux

Compte-tenu des avancées significatives du Groupe au cours de l’exercice 2023 et du succès de l’opération de financement clôturée en juillet 2023 ainsi que des aides à recevoir, CARBIOS confirme ses objectifs opérationnels et le calendrier de déploiement industriel et commercial de sa technologie de biorecyclage des plastiques et fibres en PET12.

2024        • Construction de l’usine de Longlaville suite à l’attribution du permis de construire et d’exploitation obtenu en octobre 2023

2024        • Recrutement de l’équipe d’exploitation de l’usine et formation au Démonstrateur

2026        • Premières livraisons significatives aux clients

En parallèle, CARBIOS ambitionne de concéder les premières licences d’exploitation de sa technologie de biorecyclage du PET en 2024.

###

A propos de CARBIOS :

CARBIOS est une entreprise de biotechnologie qui développe et industrialise des solutions biologiques pour réinventer le cycle de vie des plastiques et textiles.  Inspirée par la nature, CARBIOS développe des procédés biologiques à base d’enzymes pour déconstruire les plastiques avec pour mission d’éviter la pollution plastique et textile, et d'accélérer la transition vers une économie circulaire. Ses deux technologies innovantes dédiées au biorecyclage du PET et à la biodégradation du PLA sont en phase de en phase de montée en échelle industrielle et commerciale.  Son usine de démonstration industrielle de biorecyclage est opérationnelle depuis 2021 et la première usine de biorecyclage au monde est en cours de construction en collaboration avec Indorama Ventures. CARBIOS, fondée en 2011 par Truffle Capital, a reçu une reconnaissance scientifique majeure avec la couverture de Nature et est soutenue par des marques prestigieuses des industries cosmétique, alimentaire et de l’habillement, en vue d’améliorer la recyclabilité et la circularité de leurs produits. Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe sont membres d'un consortium d'emballage fondé par CARBIOS et L'Oréal. On, Patagonia, PUMA, PVH Corp. et Salomon collaborent avec CARBIOS dans un consortium textile.

Visitez le site www.carbios.com pour en savoir plus sur les biotechnologies au service de la circularité des plastiques et textiles.

Pour nos actualités et images, visitez notre newsroom: www.carbios.com/newsroom

LinkedIn : Carbios / Instagram : insidecarbios

Informations sur les actions de CARBIOS :

Code ISIN                FR0011648716
Ticker                 Euronext Growth: ALCRB
LEI                         969500M2RCIWO4NO5F08

CARBIOS est éligible au PEA-PME, un programme gouvernemental permettant aux résidents français investissant dans des PME de bénéficier de réductions d'impôt sur le revenu.

Avertissement concernant les informations prospectives et les facteurs de risques :

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, et non des données historiques, et ne doit pas être interprété comme une garantie que les faits et données énoncés se produiront. Ces déclarations prospectives sont basées sur des données, des hypothèses et des estimations considérées comme raisonnables par CARBIOS. CARBIOS opère dans un environnement concurrentiel et en évolution rapide. L’entreprise n'est donc pas en mesure d'anticiper tous les risques, incertitudes ou autres facteurs susceptibles d'affecter son activité, leur impact potentiel sur son activité ou la mesure dans laquelle la matérialisation d'un risque ou d'une combinaison de risques pourrait conduire à des résultats significativement différents de ceux mentionnés dans toute déclaration prospective. CARBIOS attire votre attention sur le fait que les déclarations prospectives ne constituent en aucun cas une garantie de ses performances futures et que sa situation financière, ses résultats et ses flux de trésorerie réels ainsi que l'évolution du secteur dans lequel CARBIOS opère peuvent être significativement différents de ceux proposés ou suggérés par les déclarations prospectives contenues dans le présent document. En outre, même si la situation financière, les résultats, les flux de trésorerie et l'évolution du secteur dans lequel CARBIOS opère sont conformes aux informations prévisionnelles contenues dans le présent document, ces résultats ou évolutions peuvent ne pas constituer une indication fiable des résultats ou évolutions futurs de CARBIOS. Les lecteurs sont invités à examiner attentivement les facteurs de risque décrits dans le document de référence universel déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers ("AMF"), ainsi que dans le rapport financier semestriel disponible gratuitement sur le site internet de la Société. En cas de réalisation de tout ou partie de ces facteurs de risque ou autres, CARBIOS ne pourra en aucun cas être tenue pour responsable de toute décision ou action prise en relation avec les informations et/ou déclarations contenues dans le présent communiqué de presse ou de tout dommage y afférent. Ces informations sont données uniquement à la date du présent communiqué de presse. CARBIOS ne s'engage pas à publier des mises à jour de ces informations ou des hypothèses sur lesquelles elles sont fondées, sauf en cas d'obligation légale ou réglementaire qui lui serait applicable.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

 

CARBIOS

Relations Presse (France)

Relations Presse (U.S)

Relations Presse (DACH & UK)

Melissa Flauraud

Iconic

Rooney Partners

MC Services

Relations Presse

Aurélie AKNIN / Clémence NAIZET

Kate L. Barrette

Anne-Hennecke

melissa.flauraud@carbios.com

carbios@iconic.fr

kbarrette@rooneyco.com

carbios@mc-services.eu

+33 (0)6 30 26 50 04

+33 (0)6 68 28 21 78

+1 212 223 0561

+49 (0)211 529 252 22

Benjamin Audebert

 

 

 

Relations Investisseurs

 

 

 

contact@carbios.com

 

 

 

+33 (0)4 73 86 51 76

 

 

 

Ce communiqué de presse et les informations qu'il contient ne constituent pas une offre de vente ou une sollicitation d'une offre d'achat ou de souscription d'actions de CARBIOS dans un quelconque pays.


1 PET = polyethylene terephthalate
2 Filiale à 100% de Carbios pour ses opérations industrielles de Longlaville

3 La mise en œuvre de ces financements est conditionnée à l’approbation par la Commission Européenne du régime d’aide d’Etat correspondant puis à la conclusion des conventions nationales d’aide
4 De plus amples informations sur les modalités de l’augmentation de capital clôturée avec succès en juillet 2023 sont disponibles dans le prospectus approuvé par l’Autorité des Marchés Financiers (« l’AMF ») le 21 juin 2023, sous le numéro 23-236, qui est disponible sans frais sur le site Internet de la Société (https://investir.carbios.com) ainsi que sur le site Internet de l’AMF (www.amf-france.org).
5 Ellen MacArthur Foundation, 2017
6 Le recyclage “fibre à fibre” transforme les déchets textiles en nouvelles fibres pour l'habillement et le textile, sans perte de qualité
7 Document de synthèse des informations techniques (« TIS »)
8 Institut National de Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement
9 RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises
10 QHSE = Qualité, Hygiène, Santé et Environnement
11 ACV = Anale de Cycle de Vie

12 Dates estimatives, dépendant notamment des modalités restants à définir pour la collaboration entre Carbios et Indorama Ventures

Pièce jointe