Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 283,28
    -387,76 (-0,98 %)
     
  • Nasdaq

    16 878,21
    +76,67 (+0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0819
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 648,33
    -2 270,80 (-3,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 473,92
    -28,74 (-1,91 %)
     
  • S&P 500

    5 304,54
    -2,47 (-0,05 %)
     

Connaissez-vous le «spoofing», cette arnaque particulièrement dangereuse ?

Joelee Creative / Adobe Stock

Les escrocs ciblent bien souvent les particuliers. Afin qu’ils tombent dans leurs filets, ils doivent redoubler d’ingéniosité, et surtout de malveillance. L’une de leurs techniques est le spoofing. Il s’agit d’une arnaque s’appuyant sur l’usurpation d’identité. Le site d’informations numériques Clubic relaie l’histoire d’un couple lyonnais qui a perdu 20 000 euros à cause d’une escroquerie de ce type. Les victimes ont reçu un appel téléphonique. Sur l’écran s’affichait le numéro de leur banque. Elles ne se sont alors pas doutées qu’elles n’avaient pas en ligne un conseiller, mais en réalité un malfrat. À l’autre bout du combiné, l’escroc prétend que des opérations bancaires sont en train de vider leur compte. Afin de protéger leurs économies, le faux conseiller leur réclame leurs codes afin de transférer l’argent sur un compte sécurisé. Mis en confiance et paniqué à l’idée de tout perdre, le couple s’exécute.

Seulement voilà, les victimes viennent de donner les pleins pouvoirs à l’arnaqueur pour faire ce qu’il veut de leur argent. Une fois leurs esprits retrouvés, elles se rendent à leur banque. Là, la sentence tombe : un escroc a subtilisé la coquette somme de 20 000 euros. Un malheur n’arrivant jamais seul : comme le couple a donné sciemment ses codes, la banque invoque une négligence grave de la part de ses clients pour ne pas avoir à rembourser l’intégralité de la somme perdue. Une histoire qui n’est malheureusement pas unique en France. C’est pourquoi il faut redoubler plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Croissance : le PIB de la France a légèrement progressé au premier trimestre
Ukraine : Kiev admet une détérioration sur le front, Moscou capitalise sur son avantage tactique
Espagne : pourquoi le Premier ministre Pedro Sanchez a-t-il menacé de démissionner ?
Réforme de l’assurance chômage : cette nouvelle piste du gouvernement pour durcir les règles
L'arme nucléaire française au service de l'Europe ? Emmanuel Macron veut «ouvrir le débat»